Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

MFR de Chatte : un voyage d’étude au Brésil pour les Bac Pro CGEA

1 commentaire

CFR-BarreirinhasFermez les yeux et imaginez le Brésil… Pas mal non ? Eh bien de le vivre c’est encore mieux : ses senteurs tropicales, ses couleurs, ses paysages et surtout ses fantastiques habitants.

Nous y sommes donc allés, nous étions 16 (14 élèves en classe de 1re Bac Pro « Conduite et Gestion d’Exploitations Agricoles » à la MFR de Chatte (38) accompagnés de deux formateurs). Partis le 2 novembre de l’aéroport de Lyon, pour quelques heures de vols !!! Lyon-Paris, Paris-Sao-Paulo, Sao-Paulo-Brasilia, baptême de l’air réalisé avec succès pour 11 d’entre nous !

Notre aventure commençait par une première étape à Brasilia, capitale hors norme, étonnante, moderniste, créée en 1956-1960. L’idée de construire une capitale au centre du pays avait germé dès la fin du XVIIe siècle et en 1955 la décision fut prise de transférer le siège du pouvoir de Rio de Janeiro à Brasilia, au cœur du pays.

Nous avons donc procédé à la visite de Brasilia et ses incontournables monuments, édifices, places et quartiers, tels que le Dom Bosco, la cathédrale, la place des trois pouvoirs, le palais présidentiel et la levée de la garde pour ne citer que ceux-ci, le tout commenté par un guide. En fin de journée nous avons eu l’honneur d’être reçus à l’ambassade de France.

Après deux nuits passées à Brasilia, nous nous sommes de nouveau envolés pour une destination plus au Nord, Sao Luis, capitale de l’Etat du Maranhão et seule capitale qui n’ait pas été fondée par les Portugais mais des Français ! Le nom de Sao Luis fut d’ailleurs choisi en l’honneur de Louis XIII, St-Louis.

Le centre historique de Sao Luis do Maranhão est un exemple exceptionnel de ville coloniale, nous avons pu déambuler dans ses rues, admirer son style, son histoire, sa beauté et visiter le palais du Gouverneur. Nous avons aussi goûté à son sable chaud, un soir, prenant un repas sur la plage, écoutant de la musique et nous baignant.

Le voyage avait vraiment bien commencé, nous vivions un rêve, le Brésil… cependant nous étions loin d’avoir vu le meilleur, ce qui nous attendait se trouvait bien au-delà des clichés de cartes postales et tout ce que nous avions pu imaginer. Nous avons quitté Sao Luis pour nous rendre à quatre heures de bus dans une CFR (équivalent MFR, « C » pour Casa), la CFR de Barreirinhas. C’est là que la notion de « vivre pleinement une expérience » prend tout son sens, la rencontre, la découverte de l’autre…

CFR-Barreirinhas2

Nous sommes arrivés dans cette CFR où nous étions très attendus par les élèves, la directrice, le président, les enseignants. Ils étaient tous là à se languir de notre venue, tout était prêt pour nous recevoir. Il est vrai que nous n’avons pas retrouvé le luxe des hôtels que nous venions de quitter, ni le confort de notre MFR en France, mais nous avons volontiers troqué tout cela contre des hamacs, le soleil, la chaleur, la rivière pour nous laver et les liens d’amitié qui n’ont pas tardé à voir le jour. Ensemble nous avons partagé de formidables moments : échange d’expériences, pêche dans leur pisciculture, baignade dans les rios (rivières) aux eaux limpides, réception dans une autre CFR, ou encore au centre ville par la mairie, fêtes locales, danses, chants, visite d’exploitations d’élèves…

Nous pensions déjà être au paradis mais nous n’étions pas au bout de nos surprises : une autre nous attendait ! La mairie nous a offert une journée aux « Lançois Maranhenses » (draps de Maranhenses) nommés ainsi pour leur étendue de sable blanc tel des draps blancs. C’était fantastique, féérique. Nous y sommes allés à bord de gros 4×4, à environ une heure de route, pour découvrir cette merveille : des dunes de sable blanc, à perte de vue, et des lagunes dans lesquelles nous nous sommes baignés.

CFR-Barreirinhas3

Nous avons savouré chaque instant de ce voyage, tout était découverte, nouveauté ; au niveau des lieux, des paysages, la langue, la culture, les traditions, mais surtout découverte de l’autre et de l’ailleurs.

Nous avons osé franchir nos frontières et de retour à la maison, nous mesurons la chance que nous avons eu de vivre une telle expérience. Nous avons le sentiment de revenir différents de cette aventure amazonienne parce que nous avons vécus quelque chose de singulier. La rencontre avec des personnes attachantes nous a profondément marqués. Des liens d’amitiés si forts sont nés en quelques jours qu’aujourd’hui nous sommes convaincus de l’intérêt de s’ouvrir à d’autres horizons.

Les adieux ont été un déchirement pour tous, tant du côté français que brésilien. Personne ne voulait quitter l’autre, et pourtant, l’heure était venue. Le cœur gros, nous avons pris nos valises et nous sommes envolés vers la France, convaincus que le bonheur existe.

Ce voyage au Brésil avait décidément une saveur très particulière, en définitive il ne nous a pas coûté, il nous a bien enrichis.

[Article aimablement transmis par Brigitte PION ROUX, monitrice à la MFR de Chatte (38)]

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Une réflexion sur “MFR de Chatte : un voyage d’étude au Brésil pour les Bac Pro CGEA

  1. Pingback: Le soleil brésilien en décembre, en Isère, et en MFR ! | Le blog des Maisons familiales rurales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s