Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Le soleil brésilien en décembre, en Isère, et en MFR !

Les 22, 23 et 24 novembre derniers se tenaient à Montpellier Les Rencontres de la Vie Associative en MFR, rassemblant près de 2000 adhérents venus des Maisons Familiales Rurales de la France entière et des délégations de pays menant une coopération avec des MFR françaises. Ce congrès a encore une fois montré l’ampleur du mouvement des MFR et renforcé l’identité collective en partageant autour de valeurs défendues ici et ailleurs.

Deux délégations brésiliennes avaient fait le déplacement, l’une venant du sud du Brésil et l’autre venant du nord. Ces dernières mènent une coopération avec la Fédération des MFR de la région Rhône-Alpes pour la première et avec la Fédération des MFR de l’Isère pour la seconde.

A l’issue du congrès ces deux délégations se sont rendues en Rhône-Alpes où les attendaient de nombreuses visites de MFR, visites culturelles, rencontres avec des responsables de MFR ou personnalités politiques.

La présence de représentants brésiliens venus des deux états du nord Brésil, le Para et le Maranhão, a permis à quelques jeunes de la MFR de Chatte qui étaient partis au Brésil en novembre de prolonger leur rêve sud américain. Le 5 décembre la délégation a été accueillie au conseil général de l’Isère et à la Chambre d’Agriculture de Grenoble. Le 6, elle était reçue par la MFR de Chatte ; au programme : accueil au Palais Fermier, point de vente collectif d’agriculteurs qui proposent leurs produits. S’ensuivait une réception à l’hôtel de ville par le maire de Chatte également conseiller général et directeur de la MFR de Chatte où le repas a été pris. Les quelques jeunes venus passer la journée avec les Brésiliens étaient ravis de revoir ceux qu’ils avaient rencontrés au Brésil un mois auparavant ou faire la connaissance d’autres représentants tels qu’un député du Maranhão, un secrétaire d’Etat à l’Education du Maranhão, un secrétaire d’Etat à l’Education du Para, et autres personnalités politiques. Dans l’après-midi d’autres élèves ont rejoint le groupe pour la visite de la ferme Michalet, à Cognin-les-Gorges, sur le thème de la Noix de Grenoble, et la visite du musée Le Grand Séchoir de Vinay.

Brésil_Isère1Devant la Mairie de Chatte Délégation Brésilienne (composée de Zé Carlos, député de l’état du Maranhão accompagné de son épouse Beatriz, avocate / Narcisa Enes, secrétaire d’état à l’éducation du Maranhão /Licurgo Brito, secrétaire d’état à l’éducation du Para / Ieda Da Costa, présidente d’une MFR brésilienne dans le Para / Membres de lARCAFAR (équivalent de notre fédération régionale mais au niveau de chaque Etat) : Antonia das Gracas, présidente de l’ARCAFAR Maranhão, qui a organisé la réception des jeunes chattois dans le Maranhão en novembre, et Joël Cuiz son trésorier / Donaria Silva, Simone Silva, Cecilai Palingeiro, Maria Aparecida Brandão, membres de l’ARCAFAR Para.

Quelques Français pour les accueillir : André Roux, Maire de Chatte, Directeur de la MFR et Conseiller Général de l’Isère / Yves Renn, président de la MFR de Chatte / Alain Merlin, Directeur de la Fédération des MFR de l’Isère, Président des comités Brésil et Education au Monde et aux Autres, organisateur de la réception de la délégation en Isère / Alexis Doyon et Bastien Kocick, élèves CGEA à la MFR / Philippe Agier formateur à la MFR, a accompagné le voyage de novembre / Brigitte Pion-Roux, formatrice à la MFR, a accompagné le voyage de novembre, membre du comité Brésil et référente Isère pour l’Education au Monde et aux autres

La journée du 7 décembre se déroulait à Lyon, au Conseil Régional pour la journée de clôture de la semaine des coopérations internationales de Rhône-Alpes. Des MFR de la région mènent des actions de coopération avec la Colombie, le Togo, la Bosnie Herzégovine, le Brésil sud et le Brésil nord. Pour cette dernière, deux élèves de la MFR de Chatte se sont mobilisés pour la journée afin de témoigner sur leur séjour et dire ce qu’ils ont pu retirer d’une telle expérience sur le plan personnel, professionnel, sur le plan de la formation et du développement personnel. Ils ont expliqué qu’un tel voyage à l’heure de l’adolescence change la personnalité et donne un autre regard sur le monde face aux réalités rencontrées. Ils étaient d’accord pour dire que ce séjour a été une formation personnelle et humaine très forte qui leur a aussi apporté plus de confiance en eux et plus de maturité.

Brésil_Isère2Au conseil régional de Lyon, deux élèves Bac Pro CGEA de la MFR de Chatte sont venus témoigner sur leur voyage au Brésil en novembre 2013

Brésil_Isère3Témoignage de Maxence SIMIEN-BARON au conseil régional de Lyon

Brésil_Isère4Témoignage de Alexis DOYON au conseil régional de Lyon

Le séjour des Brésiliens arrivait à son terme en ce dimanche 8 décembre. La matinée a été l’occasion de faire le bilan de la mission et échanger quelques cadeaux. L’après-midi le groupe s’est rendu à Lyon pour la traditionnelle fête des Lumières. Arpentant le pavé lyonnais, les Brésiliens furent éblouis par tant de beauté.

Brésil_Isère5Fête des lumières de Lyon

Enchantés de leur séjour et convaincus de devoir tout mettre en œuvre pour que la coopération Brésil-Nord et Isère soit pérenne, ils se sont envolés le lendemain, quittant le froid hivernal français pour des températures plus clémentes. Désolés de devoir se quitter, Français et Brésiliens sont alors persuadés que les liens tissés qui ne sont pas près de s’effacer et que l’aventure ne s’arrête pas là, des projets se profilent déjà et l’avenir s’annonce riche.

Brésil_Isère6Photo de groupe avant le départ à la MFR Du Chalet de St-André-le-Gaz

[Article aimablement transmis par Brigitte PION ROUX, monitrice à la MFR de Chatte]


Poster un commentaire

Lorsque le cours d’anglais se passe en dehors de la classe

MFR_StFlourCe mercredi 18 décembre, le cours d’anglais s’est déroulé aux écuries de la MFR de Saint-Flour.

En guise de mise en route, visite guidée du centre équestre, puis chaque élève a présenté un cheval en anglais (le vocabulaire avait été donné en cours lors de la session précédente).

Petit jeu de rapidité pour terminer : chaque élève avait une selle et un filet (préalablement démonté), à l’annonce d’une partie de harnachement il fallait être en mesure de réagir vite pour le montrer en premier. Fou rire garanti lorsque la sous gorge devient frontale…

Pour clôturer la matinée, promenade en ville de la MFR vers la ville haute et sa cathédrale pour repérer la MFR et la gare par exemple. Bien entendu, les indications de direction ainsi que d’observation du paysage étaient données en anglais. Participation orale assurée !

[Article aimablement transmis par Véronique ODOUL, monitrice à la MFR de Saint-Flour]


Poster un commentaire

Un projet artistique et culturel pour travailler l’écoute et l’intégration dans un groupe à la MFR de Vignieu

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans le cadre d’un travail sur les thèmes de « l’écoute » et de « l’intégration dans un groupe », les élèves de la MFR de Vignieu (38) ont eu le plaisir d’accueillir Grégoire Ternois, intervenant spécialiste des percussions traditionnelles africaines  et Jonathan Howel, chargé de communication de l’association Jaspir.

Ces actions ont pour objectif, d’une part de découvrir les origines et le rôle d’une association à visée culturelle sur le territoire, et d’autre part, de sensibiliser les élèves à la prise de conscience d’un espace sonore pour communiquer et construire un projet artistique.

Fruit d’un partenariat avec l’association Jaspir basée à St-Jean de Bournay, les élèves ont donc pu vivre quatre séances d’apprentissages en demi-groupe pendant les mois de novembre et décembre 2013. Le projet a pu voir le jour grâce à un financement issu du dispositif « Eureka » du conseil régional.

Ce travail très apprécié des élèves permettra ainsi la présentation d’un spectacle lors de la veillée de Noël qui se déroulera dans le caveau du château Chapeau Cornu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[Article aimablement transmis par Véronique MONTAVILLE, secrétaire à la MFR de Vignieu]


Poster un commentaire

La MFR de Mana accueille François Hollande lors de sa visite officielle en Guyane

Présidents_ManaLe Président de la République, M. François HOLLANDE, était en Guyane les 13 et 14 décembre 2013. Au terme du deuxième jour de cette visite officielle, la délégation présidentielle a visité le bourg de Mana ainsi qu’un chantier régional dans le cadre du projet Guyane Base Avancée. C’est ensuite le site de la MFR Luc Georges de Mana qui avait été choisi pour une rencontre avec des représentants de l’agriculture guyanaise. Le chef de l’Etat était accompagné de Mme Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Geneviève FIORASO, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, M. Victorin LUREL, ministre des Outre-Mer et de M. Benoît HAMON, ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation.

C’était donc l’effervescence à la MFR depuis quelques jours pour préparer cette visite du Président de la République, avec notamment la présentation de corbeilles de fruits par les agro-transformateurs de la région qui avaient décidé de mettre à l’honneur les produits locaux. D’énormes préparatifs qui ont d’ailleurs été très remarqués par le directeur de l’UNMFREO, M. Serge CHEVAL, qui était présent aux côtés de Mme Krystel VINÇONNEAU, directrice de la fédération départementale des MFR de Guyane et de M. Daniel TESSON, directeur de la MFR de Mana.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes stands chargés de fruits des agro-transformateurs de la région furent très appréciés

Après avoir été accueilli par M. Adolphe ACHILLE, président de la MFR, et M. Albert SIONG, Président de la Chambre d’Agriculture de la Guyane, le Chef de l’Etat est donc intervenu sur le thème de l’agriculture, revenant notamment sur la négociation de la PAC : « nous avons bien négocié la Politique Agricole Commune (…) nous avons su préserver les soutiens qui nous avaient été accordés ». Dans son discours, il a également évoqué le choix de sa présence à la MFR de Mana : « je souhaitais venir dans une Maison familiale rurale (…) je connais bien ce réseau, je salue son directeur national, et je sais, ici en Guyane, ce que cette Maison comme d’autres représente ». L’action de Mme Chantal BERTHELOT, députée de la deuxième circonscription de Guyane a sans doute également été déterminante dans le choix de cette visite.

Extrait de l’intervention de M. François HOLLANDE

La parole a également été donnée aux jeunes, à travers notamment l’intervention d’Orphéo, actuellement en Terminale BAC PRO CGEA à la MFR de Mana : « l’équipe éducative apporte un réel appui dans nos projets professionnels grâce à un enseignement très concret, des interventions extérieures et des visites d’exploitations. La plupart de nos formateurs ont eux-mêmes été des professionnels. Ils ont donc une bonne connaissance des réalités du territoire ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOrphéo présentant son parcours à la MFR

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAu centre de la première rangée d’un public attentif, Mme Krystel VINÇONNEAU, directrice de la FD MFR de Guyane

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAvant de repartir M. François HOLLANDE s’accorde une dernière photo entouré de jeunes de la MFR, et aux côtés de M. Adolphe ACHILLE, président de la MFR, et avec, en arrière plan M. Daniel TESSON, directeur de la MFR

OLYMPUS DIGITAL CAMERAM. Serge CHEVAL, directeur de l’UNMFREO, saluant le Chef de l’Etat

Les photos du deuxième jour du voyage présidentiel en Guyane sur le site de l’Elysée

Dossier de presse de l’Elysée – voyage présidentiel en Guyane : les MFR sont présentées pages 16-17

Blog des MFR – article du 26 janvier 2013 présentant les nouveaux locaux de la MFR de Mana


Poster un commentaire

Saint-Vincent de Paul fête Noël avec la Maison Familiale Rurale

StvincentP2Dans le cadre d’un module professionnel, les élèves de terminale du bac pro SAPAT de la MFR d’Avesnes-sur-Helpe du « Clos Fleuri » ont mis en place un partenariat avec la Conférence  Saint-Vincent de Paul.

En effet, les élèves ont souhaité égayer cette fin d’année en préparant un gouter de Noël. Elles ont dû organiser cet événement dans sa totalité : faire des affiches, des flyers, les distribuer auprès des commerçants d’Avesnes,  gérer un budget et faire des courses, préparer une activité manuelle et confectionner un buffet gourmand. Elles étaient encadrées par Isabelle Gibert et Aude Pallade, monitrices à la MFR.

Elles se sont attelées à ce projet pendant 3 jours pour proposer aux 40 bénéficiaires présentsce jeudi 12 décembre une parenthèse agréable en ce mois de Décembre. Verrines sucrées, mousses, gâteaux, tartes, brochettes de bonbons étaient au menu !

StVincentP1Cet après midi a été un réel succès, les Terminales ont réalisé ce projet d’une main de maître. M. Du Merle,  le Président de la conférence, les a chaleureusement remerciées lors de son mot d’accueil ainsi que les bénévoles.

Joie, bonne humeur, échanges et chants furent les maîtres mots de ce moment. Les élèves ainsi que les bénéficiaires en sont repartis des étoiles plein les yeux, et espèrent que ce partenariat perdurera.

[Article aimablement transmis par Aude Pallade, monitrice à la MFR d’Avesnes-sur-helpe]


Poster un commentaire

50ème anniversaire de la MFR La Romagne : appel aux anciens !

La MFR de La Romagne, ex MFR Le Bon Pasteur à Cholet et ex MFR de Roussay, organise son 50ème anniversaire le  27 juin 2014. Cette Maison souhaite rassembler le maximum d’anciens élèves. Pour cela, vous pouvez leur transmettre dès que possible par mail ou par téléphone vos coordonnées postales, vos années de présence à la MFR ainsi que les classes. N’hésiter pas à transmettre le message à toutes vos connaissances qui sont passés par cette MFR.

MFR Le Vallon LA ROMAGNE – 02 41 75 61 33 – 50ansmfrlaromagne@laposte.net (adresse spéciale pour l’évènement) – www mfr-levallon.fr

Rousset1964 – 1989 MFR Roussay 49450

LebonPasteur1989 – 2005 MFR Le Bon Pasteur Cholet 49300

Laromagne2005 – 2013 MFR Le Vallon La Romagne 49740

[Information aimablement transmise par la MFR de La Romagne]

 


Poster un commentaire

Flash sur le festival alimenterre qui a mobilisé les Maisons Familiales Rurales de Madagascar

« Des images et des mots sur les désordres alimentaires du monde »

Alimenterre_madagascarMercredi 13 novembre 2013, la MFR de Mantasoa, une des plus ancienne MFR de Madagascar a fait salle comble lors d’une après-midi consacrée au Festival «  Alimenterre ». Plus de 100 personnes, de toutes générations et d’origines socioprofessionnelles de Mantasoa et de ses environs se sont retrouvées autour d’un sujet qui concerne tous les pays de notre planète, du Nord au du Sud et tout particulièrement Madagascar.

Ce festival international annuel, soutenu par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), met en débat les questions agricoles et alimentaires au sein de notre société. Cette association regroupe 24 organisations membres engagées sur le terrain pour lutter contre la faim et la pauvreté.

Les MFR ont tenu à s’impliquer dans cette manifestation, car elles se sentent investies d’un rôle de sensibilisation auprès des populations rurales et agricoles de son pays sur tout ce qui concerne l’agriculture et les problèmes d’insuffisance qui touchent un trop grand nombre de familles sur l’ensemble du territoire national.
L’animation s’appuyait sur la projection d’un documentaire « Le pain des Tropiques » de Bernard SIMON qui retrace les étapes de la fabrication de galettes de manioc en Haïti et la lutte quotidienne des paysans haïtiens contre des pratiques culturales dévastatrices.

Déboisement, cultures sur brûlis et de ses effets érosifs et d’appauvrissement des sols, dépendance alimentaire ont été les problématiques abordées et sont aussi celles qui préoccupent les communautés malgaches.
A la suite de cette projection, très explicite et proche des réalités nationales, une tribune de 5 personnes a apporté son témoignage puis des  échanges se sont ensuite engagés avec la salle.
Les jeunes de la Maison Familiale Rurale et leurs responsables se sont chargés de l’accueil et de l’animation de ce festival.

L’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales de Madagascar coordonne à ce jour 14 associations dont 13 MFR et 1 centre de formation de techniciens animateurs ruraux  implantés sur 8 régions du territoire national soit plus de 500 jeunes et adultes en formation. De nouvelles initiatives voient le jour actuellement. L’UNMFRM est soutenue par la Fédération Régionale de Basse et Haute Normandie et leur Conseils Régionaux respectifs, la MFR de Quétigny ainsi que par l’Union Européenne dans le cadre du programme pluriannuel FSTP (Food Sécurity Thematic Program).

La formation professionnelle agricole par alternance et l’insertion des jeunes formés sur le territoire est une réelle source de développement et un moyen de renforcer les familles rurales dans une meilleure réponse aux problématiques de la sécurité alimentaire grâce aux savoirs faire que les jeunes apportent et expérimentent sur les parcelles familiales.

[Article aimablement transmis par Laurence Sévère, volontaire à l’Union nationale des Maisons familiales rurales malgaches]


Poster un commentaire

MFR de la Pignerie à Laval : un voyage au bout du monde pour les BTS DGEA !

Australie_MFRIssus de Bac Professionnel, nous avons décidé de poursuivre nos études en effectuant un BTS GDEA (Génie Des Equipements Agricoles) dans le but d’approfondir nos connaissances dans le domaine du machinisme agricole, de la mécanique et de la commercialisation des équipements. Nous avons choisi la MFR de la Pignerie à Laval car elle propose une formation par alternance en contrat de professionnalisation. Les semaines de travail scolaire et de travail en entreprise sont généralement en cohérence avec le calendrier agricole.

A travers notre voyage d’étude, nous voulions découvrir une agriculture différente de l’Europe dans un pays anglophone basée sur le tourisme solidaire. Notre choix s’est orienté vers l’Australie car tous nos critères y étaient réunis.

Afin de financer notre voyage, nous avons mené plusieurs actions telles que la vente de gâteaux, de T-shirt, de brioches… La maison familiale s’est engagée à participer à hauteur de 50% du coût total et le reste de la somme demeure à la charge des étudiants.

Durant notre séjour, nous avons observé de magnifiques paysages tels que la forêt tropicale avec ses cascades, ses arbres et sa faune. Nous avons découvert la grande barrière de corail avec ses couleurs magnifiques et ses poissons.

Nous avons visité différentes exploitations avec plusieurs types de productions comme la cacahuète, la canne à sucre, les bananes, les divers fruits exotiques, ainsi qu’une ferme d’élevage bovin. Nous avons pu identifier différents équipements utilisés pour les récoltes.

???????????????????????????????

Ce voyage fut très enrichissant d’un point de vue linguistique, technique, culturel et environnemental. La MFR de la Pignerie nous a été d’une aide précieuse au niveau de l’organisation et du financement. En effet, un tel voyage aurait été difficilement abordable à titre personnel. Sur place, nous avons découvert la possibilité d’obtenir un visa de travail de 2 ans qui motive une partie des élèves envisageant un séjour à titre professionnel, afin d’acquérir de nouvelles compétences dans le domaine agricole.

[Article aimablement transmis par la MFR de La Pignerie à Laval]


Poster un commentaire

Une forte délégation des MFR présente à la Conférence nationale « Erasmus + » à Nantes

Erasmus A l’occasion de l’adoption par le Conseil de l’UE du programme Erasmus+, une Conférence nationale a été ouverte à l’Hôtel de Région de Nantes le 3 décembre 2013, à laquelle assistait une délégation importante de représentants des Maisons Familiales Rurales, parmi les 280 conférenciers venus de toute la France. Une occasion de mettre en lumière les expériences réussies du programme actuel d’éducation et de formation tout au long de la vie, et d’ouvrir une réflexion sur les défis et opportunités d’ « Erasmus + ».

La séance a été introduite par Jacques AUXIETTE président du conseil régional. Ensuite, Pierre MAIRESSE directeur de la Jeunesse à la commission européenne s’est exprimé sur la situation européenne qu’il a jugé « très grave ». 16 pays ont par exemple coupé leur budget éducation selon lui, la priorité étant donnée au niveau européen pour acquérir les compétences permettant l’insertion professionnelle. Il a par ailleurs jugé nécessaire de moderniser nos systèmes éducatifs, et de les « fluidifier ». « Erasmus + est un véritable nouveau programme » a-t-il affirmé, « il est intégré pour faire travailler des gens de différents domaines (…) Il faut casser les barrières ». Pierre MAIRESSE a terminé son propos en précisant que ce nouveau programme était plus simple : la gestion de 80% des crédits se faisant dans chaque pays au travers d’agences.

Antoine GODBERT, directeur de l’Agence 2E2F, s’est également exprimé au sujet du programme Erasmus + capable selon lui de « donner plus de liens aux citoyens européens » et de « contribuer à la croissance de la citoyenneté européenne au moment où des drapeaux européens sont brandis à Kiev ».

Parmi les enjeux d’Erasmus + évoqués pour garantir son succès  : parvenir à obtenir beaucoup plus de mobilités de formateurs qu’auparavant.

La base légale du programme sera publiée après passage au conseil des ministres qui aura lieu dans les tous prochains jours. Le guide du programme est actuellement en finalisation de rédaction à Bruxelles et sera publié dans les deux prochaines semaines.

Les dates de retour des appels ont été repoussées mais légèrement : il faudra donc agir rapidement…

Conférence_UELa délégation MFR des référents « mobilité » est au rendez-vous !

[Informations aimablement transmises par Jean Pouty, directeur adjoint de la Fédération des MFR de Bretagne]

Pour aller plus loin :

  • La balise de la conférence sur Twitter : #erasmusplusfr

 


Poster un commentaire

A la MFR d’Aubigny-sur-Nère, une formation très « sécurisante »

DSCN2626Le lundi 25 novembre dernier, la MFR d’Aubigny-sur-Nère a accueilli son premier groupe de stagiaires en formation pour un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Agent de Prévention et de Sécurité.

Ce démarrage couronne un parcours de plusieurs mois de travail intensif afin d’ouvrir un nouveau secteur d’activités pour la MFR, et au sein de la Fédération Régionale des MFR Centre – Ile de France : celui des formations à la sécurité.

Le souhait des responsables de la MFR était de ne pas « vivre » sur une seule spécialité professionnelle. Par ailleurs, la MFR étant à l’écoute des besoins de son territoire, le constat a été fait que l’offre de formation manquait localement autour des métiers de la sécurité. Ce domaine d’activités étant fort peu représenté au sein de notre mouvement, l’équipe, emmenée par son directeur Philippe AIME et le conseil d’administration, accompagnés de la fédération régionale, se sont engagés dans un programme de développement de ce secteur, nouveau pour tous ces acteurs.

Des visites d’études ont été effectuées vers des sites, ailleurs en France, où étaient conduites de telles formations. Des professionnels locaux ont été rencontrés, et ont participé aux travaux du comité de pilotage mis en place. Le conseil régional s’est vu proposer une offre spécifique dans le cadre de son appel à projet biennal, pour un CQP d’agent de prévention et de sécurité (CQP APS).

Une partie de l’équipe avait son propre programme de développement de compétences, et le directeur, l’équipe, aussi bien que le conseil d’administration, ont investi l’énergie requise pour mener le projet à bien. En effet, l’agrément CQP est délivré sous réserve de disposer d’un matériel adéquat permettant à la MFR de conduire l’ensemble du parcours jusqu’à la certification car le CQP ne peut en aucun cas être sous-traité sur le plan matériel.

Au final, après de lourdes procédures en vue d’obtenir les agréments nécessaires, et grâce au soutien appuyé de l’UNAFOS (Union Nationale des Acteurs de Formations à la Sécurité) à laquelle la MFR a adhéré, un « bouquet » de formations ressortissant de différents domaines de la sécurité est proposé :

  • des formations « longues » comme le CQP APS, fer de lance du dispositif ;
  • des formations de moyenne durée, comme les SSIAP, le monitorat SST,… ;
  • des formations courtes : équipiers de première intervention, maniement d’extincteurs, brevet SST, recyclages, maintien et actualisation des compétences,…

 L’arrivée du secteur de la sécurité dans le panorama des formations que propose la Fédération des MFR Centre – Ile de France fait souffler un vent nouveau sur la formation tout au long de la vie dans cette région…

[Article aimablement transmis par Philippe AIME, directeur de la MFR d’Aubigny-sur-Nère]