Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Lancement d’un « Partenariat stratégique » européen par l’UNMFREO au CNP de Chaingy

2 Commentaires

Du lundi 22 au vendredi 26 septembre 2014, le Centre National Pédagogique des MFR de Chaingy a accueilli 5 délégations européennes (dont la France représentée par les Maisons Familiales Rurales, porteuses du projet) pour un premier regroupement dans le cadre d’un partenariat stratégique européen visant à « préparer les métiers de demain en milieu rural ».

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERALe projet concerne l’insertion des jeunes sur des territoires ruraux et plus particulièrement un travail concernant les mutations observées en Europe et une réflexion sur les nouvelles compétences à développer par les jeunes pour bénéficier d’une meilleure employabilité. Il va apporter un éclairage sur les métiers en évolutions sociétales, technologiques et réglementaires, et tenter de repérer les nouvelles compétences liées à ces nouveaux métiers.

Les objectifs peuvent être déclinés ainsi :

  • amélioration des compétences
  • poursuite d’études avec des orientations complémentaires sur le renforcement de la citoyenneté et de l’entrepreneuriat.
  • ouverture des problématiques en direction de régions ultramarines

Sous-objectifs :

  • meilleure intégration des mobilités dans les parcours de formation.
  • meilleure convergence de la formation professionnelle vers le monde rural : un objectif ambitieux qui ne peut s’appuyer que sur des  constats et expérimentations.

Chaque participant apportera son expertise pour alimenter la réflexion stratégique sur les tendances du monde rural :

FRANCE

Olivier GINESTE et Brigitte GEHIN, Union nationale des MFR  ; Marie BLUTEAU, Centre National Pédagogique des MFR  ; Vanessa ANTOINE, chargée de mission mobilité européenne Midi-Pyréennes, Jean-Claude MENORET, adjoint au directeur de la FRMFR Midi-Pyrénées et délégué pédagogique, Erick Chermette, directeur de la MFR de Terrou (Lot), Joëlle JEANDEL, chargée de mission mobilité européenne FRMFR Champagne Ardenne Lorraine, Jean-Baptiste BROSSET, chargé de mission mobilité européenne FRMFR Centre, Valérie VOISINE, chargée de mission de la mobilité européenne de la FRMFR Auvergne.

ITALIE Scuola Centrale Formazione – Venezia Mestre (Région : Veneto), Giovanni ZONIN,  Rebecca MINGHETTI, Sylvano POSSAGNOLO.

LITUANIE Programos « Leader » ir zemdirbiu mokymo metodikos centras Akademija, Kauno r Région : Kauno APSKRITIS ; Edvardas MAKSECKA ; Lina GUMBREVIENE.

GRECE Greek Scientific Association of Therapeutic Riding and Hypotherapy Athens Région : Aττική (Attiki) Mariam SYRENGELAS ; Nikos NIKOLAIDIS ; Gregoriou AFTHYMIA ; Alkaterinh TSIAOUCHA. ROYAUME UNI Salford City College – SalforD Région : Lancashire Jane  ROEBUCK,  Anthony WHITEHOUSE ; Debbie OGDEN ; Heather SLOPO.

Premiers contacts et découverte de l’alternance

La semaine a débuté par une phase d’accueil par Jean-Marie LANDREAU, directeur du Centre National Pédagogique, et par la visite de la MFR de Chaingy toute proche. Accueillies par sa directrice, Catherine BAUDOIN, et son équipe, les délégations européennes ont pu ainsi découvrir le système de l’alternance, à travers notamment le témoignage d’élèves de 3ème et de Bac pro « GMNF » (parcours scolaires, aspirations professionnelles, description de lieux de stage…). Un buffet-apéritif préparé par les élèves des classe de troisième et Mme JOSSE est venu illustrer la convivialité propre aux Maisons familiales.

article_chaingyRépublique du Centre – 24 septembre 2014

Les questions administratives et financières ont été ensuite abordées afin d’affiner l’articulation des deux années de partenariat, tout en veillant aux attentes de chaque partenaire. Un volet tout particulier a été réservé à la diffusion et la dissémination.

lexicalCréation d’un « lexique commun », une animation proposée par Brigitte GEHIN et Vanessa ANTOINE

Visites d’étude

Le mercredi matin, le groupe a été accueilli par M. THIROUIN, directeur de la Coopérative agricole de Boisseaux. Créée en 1933, elle représente aujourd’hui 120 agriculteurs sur une exploitation de 120 ha chacun, soit 12 000 ha en tout (betterave, maïs, colza, légumes, jachère, blé dur, blé, orge). Le directeur a présenté le rôle de la coopérative aujourd’hui :

  • stocker / séparer et rassembler les cultures pour donner une qualité de blé qui réponde aux exigences des clients
  • vendre aux clients (Mac Do, meuniers, Heineken …) des engrais, semences, produits de traitements
  • conseiller

coop3« Une coopérative indépendante mais pas isolée » insiste M. THIROUIN. Depuis 1990, la coopérative a entamé une réflexion stratégique, déclinée en deux points principaux :

  • spécialisation dans certaines cultures, démarche qualité et environnementale
  • prise en compte des parties prenantes, donc plus de communication

Le groupe a ensuite rencontré des représentants du CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental) Région Centre : Mme ROCHARD, élue, et M. LOPEZ, directeur du CESER, ont présenté l’évolution des métiers au regard des besoins des territoires. Des pistes d’actions sont imaginées par le CESER, dans le cadre d’une stratégie à la fois locale et régionale « pour marquer ses différences », pour notamment anticiper les besoins en formation dans les prochaines années.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Sol et Civilisation

De retour au Centre National Pédagogique des MFR, le mercredi après-midi fut consacré à la présentation d’une démarche stratégique initiée en milieu rural par l’association Sol et Civilisation, démarche présentée par Truong Giang PHAM, Chef de projet : « La GPEC et la GTEC sont une opportunité pour les territoires car cette méthodologie peut  contribuer au développement local en émettant plusieurs scénarios ».

RUAu premier plan, la délégation du Royaume-Uni

IFOCAP

Le lendemain, Xavier LEMONDE, directeur de l’IFOCAP, a proposé une première synthèse des différents apports en créant « une grille de lecture » de tout ce que les délégations avaient déjà entendu :

La première question essentielle à ses yeux est « d’où vient le besoin ? », et il propose 4 entrées possibles :

Besoin = expression d’une stratégie d’entreprise, pour la coopérative de Boisseaux (en terme d’emplois/compétences)

Besoin = politique territoriale, descendante, pour le CESER ou ascendante, pour Sol et Civilisation

Besoin = logique de filière

Besoin = trajectoire individuelle (intuition), au niveau du centre de formation et des jeunes (ex : analyse du parcours des anciens élèves en regardant comment les compétences ont évolué) car le contexte et les métiers changent, donc il faut observer ces changements

Bien entendu, plusieurs autres questions se posent comme : « Quelle entrée ? Pourquoi ? », « Qu’est ce qui fait enjeux ? » ou « Si je ne fais rien, que se passe-t-il ? ». Des travaux de groupes ont permis à chacun d’aborder ces différentes questions.

Conclusions et pistes pour demain

Xavier Michelin, président de l’Union nationale des Maisons familiales rurales, et Serge Cheval, son directeur, sont ensuite intervenus devant les délégations européennes en s’appuyant sur les 4 mots-clés ou axes suivants :

  • émergence
  • créativité
  • savoirs partagés/compétences partagées
  • mobilité nouvelle et naturelle pour les jeunes

 

En route pour l’expérimentation

Un travail de groupe a permis enfin à chaque délégation de réfléchir aux prochains objectifs à atteindre pour la prochaine rencontre : « Que voulons-nous expérimenter ? », « Avec qui allons-nous travailler pour mettre en place l’expérimentation ? »

Une méthode d’écriture collaborative a d’ores-et-déjà été choisie pour l’élaboration du guide final.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Délégations lituanienne (à gauche) et grecque (à droite)

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Délégations anglaise (à gauche) et midi-pyrénéenne (à droite)

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Olivier Gineste avec la délégation italienne et  Sol et Civilisation (à gauche) ; Au premier plan, Xavier Michelin, avec le groupe de travail (à droite).

convivialité

Différents temps de « convivialité » ont permis à chacun de faire connaissance, un des objectifs de cette première rencontre

[Merci aux nombreux contributeurs pour la rédaction de cet article, envois de textes, photos, comptes-rendus et commentaires : Erick CHERMETTE, Marie BLUTEAU, Joëlle JEANDEL et Valérie VOISINE]

Advertisements

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

2 réflexions sur “Lancement d’un « Partenariat stratégique » européen par l’UNMFREO au CNP de Chaingy

  1. Pingback: ERASMUS + ouvre l’IFOCAP et les Maisons familiales rurales sur la diversité de l’Europe | Le blog des Maisons familiales rurales

  2. Pingback: Métiers en émergence en milieu rural : un guide pratique présenté lors de la première Université itinérante des territoires ruraux | Le blog des Maisons familiales rurales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s