Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Mobilité professionnelle européenne pour les élèves de Bac pro CGEH à la MFR de Fonteveille

Poster un commentaire

Engagée depuis 8 ans dans la mise en place des mobilités professionnelles européennes, avec 7 projets réalisés (un pour les adultes, 6 pour les étudiants), la Maison Familiale Rurale de Fonteveille, centre de formation hippique, a inscrit dans le plan de formation des élèves de Bac professionnel Conduite et Gestion d ‘une Entreprise Hippique un stage professionnel en Europe (Espagne).

Au sens plus large, la mobilité européenne à des fins professionnelles fait également partie intégrante du projet d’établissement de la MFR. 58 élèves de Terminale Bac Professionnel et 2 de BPJEPS Mention Equitation ont donc pu faire ce stage professionnel au titre du programme Erasmus+, intitulé « Etude des races et disciplines équestres en Andalousie ».

font1    font2

Les jeunes ont été divisés en deux groupes (2 semaines de stage européen en mars 2015, 2 semaines en avril 2015), à chaque fois encadrés par deux formateurs de la MFR. Le lieu de stage était la Province de Mijas, près de Malaga, avec une forte tradition équestre, au niveau des races et des disciplines pratiquées, et avec le plus fort taux de peuplement équin de l’Espagne.

font3    font4

Le but était d’étudier les races de chevaux, les disciplines et leurs spécificités, le matériel utilisé, le suivi et l’alimentation, la reproduction. Les structures hippiques sélectionnées avaient pour la plupart déjà participé au projet de mobilité de l’an passé, elles sont complémentaires et variées (doma vaquera, dressage classique, saut d’obstacle, spectacle équestre, dressage de Haute Ecole). Les élèves étaient répartis par groupe de deux dans chaque structure.

 font5    font6

Le partenaire intermédiaire est Euro 21, basé à Torremolinos, qui assure transferts, transports, hébergement, restauration, organisation des visites culturelles, cours de langue sur place. Les activités des élèves sont professionnelles : participation aux activités et à la vie de la structure, visite de l’Ecole d’Art Equestre de Jerez , de l’Ecole Royale de Dressage de Ronda, où l’une des anciennes élèves de la MFR est actuellement en formation, des Ecuries Royales de Cordoue, avec un spectacle privatif sur les races de chevaux et leurs utilisations en Espagne.

font7    font8

Dans chaque structure la visite a été guidée, axée sur l’histoire et la culture du cheval, ainsi que sur les formations équestres proposées. Les jeunes ont également visité l’élevage de chevaux Cartujano (Yeguada de la Cartuja), souche du Pure race Espagnole.

font9    font10

Les activités ont été aussi linguistiques (cours de langue sur place et avant le départ), culturelles avec les visites de Malaga (musée Picasso, théâtre romain, château de l’Alcazaba), de Ronda, de Cordoue (mosquée cathédrale, bains arabes).

font11

Enfin, le groupe d’avril a pu assister à une démonstration du travail à cheval du réjonéador José Antonio Mancebo, au cœur de l’Hacienda Esperanza, près de Malaga.

font12    font13

Les jeunes ont suivi avant le départ une préparation au sein de la MFR (cours de langues, données historiques, pratiques et culturelles sur l’Espagne, volet administratif et sécuritaire, cours de danse, recherche des sites à visiter, données de base sur les races et disciplines équestres espagnoles…), au total 40h, incluses dans la formation.

Au niveau de la gestion, un comité de pilotage suit le projet, une formatrice de la MFR est chargée de mission, et a effectué une visite préparatoire en septembre 2014. Elle sera chargée de réaliser des comptes rendus devant le comité et le Conseil d’Administration, afin de réajuster et de faire évoluer positivement l’ensemble. C’est le Comité de pilotage et l’équipe pédagogique qui sont responsables de la sélection des bénéficiaires.

Au-delà des compétences et approfondissements professionnels à acquérir, les jeunes acquièrent à travers ce type de stage une réelle expérience de vie, une ouverture sur l’Europe, des compétences linguistiques. L’ensemble est un plus pour le passage des contrôles en cours de formation (équitation pratique, éducation socioculturelle), du baccalauréat (oral professionnel), pour la poursuite d’études (seconde langue vivante), pour une meilleure employabilité (certificats et europass mobilité – passeport de langue Europass), pour trouver un stage post-bac plus long dans le but de se former (réseau constitué).

Quant à la MFR de Fonteveille, elle conforte ainsi son réseau de partenaires européens, le but étant dans un premier temps d’envoyer les élèves, certes, mais aussi de finaliser le partenariat avec l’Ecole Royale de Ronda, de monter un projet de mobilité de professionnels pour les Français et un pour les Espagnols.

[Article aimablement transmis par Myriam Benoiton, MFR de Fonteveille]

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s