Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Les référents régionaux « mobilité » des MFR présents à la conférence Erasmus + à Bruxelles

Poster un commentaire

La conférence Erasmus + s’est ouverte ce mardi 13 octobre à Bruxelles sur le thème de la reconnaissance des compétences et l’employabilité en Europe. Elle est visible sur le site de TV5 Monde. Les référents régionaux mobilité des MFR étaient présents.

12079611_1662334570691794_3035924355205015048_nLa conférence Erasmus + a réuni les agences française, belge et luxembourgeoise pour fêter ensemble les 10 ans du dispositif Europass.

Martine REICHERTS, directrice générale Education et Culture à la commission européenne a rappelé la nécessité de faire confiance aux jeunes.

Jean ARTHUIS, député européen (ALDE) et Président de la commission des budgets au parlement européen a insisté sur les effets positifs que pourront engendrer le couplage d’Erasmus et de l’Apprentissage. Les pays qui allient les deux sont ceux qui ont le plus faible taux de chômage en Europe.

Sandrine DOUCET, députée de la Gironde est intervenue sur la question de la reconnaissance européenne des compétences, notamment en dehors du système éducatif (engagement associatif, solidaire…) mais aussi sur le travail concernant la citoyenneté des jeunes et leur participation aux espaces politiques. Elle a souligné à plusieurs reprises la pertinence de l’action des MFR et des Compagnons du Devoir qui ont su saisir l’opportunité de la cohérence entre Erasmus + et leur système pédagogique basé sur l’expérience et sur l’alternance, en particulier auprès des Apprentis.

Le député européen Claude ROLIN (Parti Populaire Européen) a défendu l’enseignement en alternance mais en s’appuyant plutôt sur le système dual allemand. Il a soutenu qu’il est possible d’harmoniser facilement la reconnaissance des parcours de formation en europe en se basant sur la définition d’un socle commun.

Olivier CADIC, sénateur des français de l’étranger, a défendu le développement de « l’uberisation » des modes de travail et de la disparition des salariés au profit de l’entreprise comme espace ressource qui n’a pas besoin de connaître et de voir les collaborateurs. Cela implique également que ceux-ci choisissent de « vivre là où il fait bon vivre ».

Guillaume BALLAS, député européen, membre de la commission emploi et affaires sociales, a développé divers points : « l’apprendre ailleurs » (mobilité géographique, professionnelle et intellectuelle). Il met en avant le fait que la mobilité créée du sens européen plus que des compétences. A cela, il associe le besoin de prendre en compte et d’harmoniser les droits du salarié dans tous les pays européens, d’où la nécessaire création d’un socle commun pour les salariés et ce pour tous les âges. Cet aspect aurait un impact direct sur la mobilité des apprentis dont le statut est directement lié au droit du travail.

Un point d’attention a été noté dans un contexte de morosité budgétaire : les budgets nationaux sont contraints mais les fonds structurels et la garantie jeunesse sont souvent renvoyés à l’Europe par les acteurs territoriaux faute d’avoir su les utiliser. Il est important de pouvoir flécher ces fonds, vers la mobilité par exemple. Nous ajoutons qu’il est nécessaire d’apprendre également à les utiliser au sein de notre réseau.

Rencontre des référents régionaux des MFR

IMG_20151013_112752Le matin a été consacré à la rencontre du réseau des référents régionaux de la mobilité au cours de laquelle il a été discuté des liens à renforcer avec le réseau des développeurs Erasmus + en région. Cela permet à chaque référent d’accéder à toutes les ressources nécessaires à leur action mais aussi de solliciter des formations à la demande en fonction de leurs besoins et de ceux des Maisons Familiales Rurales. Cet espace est aussi liée au plan priorité jeunesse et aux comités régionaux de la mobilité dont les MFR souhaitent devenir actrices.

Un point d’étape sur les partenariats stratégiques a également été effectué et particulièrement sur les actions à développer à partir de celui porté par l’Union sur la thématique du repérage des besoins en compétences dans les territoires et sur l’adaptation des dispositifs de formation professionnelle.

Article aimablement transmis par Olivier Gineste, Partenariats internationaux et mobilité transnationale, UNMFREO

Photos Séverine GALLAIS et Olivier GINESTE

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s