Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Education aux mondes et aux autres : un enjeu de citoyenneté

2 Commentaires

Le mercredi 16 décembre 2015, le séminaire co-organisé par les Maisons familiales rurales et l’Unesco a rassemblé 250 personnes à Paris. Un séminaire qui se déroulait dans le cadre de la conclusion du projet européen « Parlez-Vous Global ? ». Les différentes interventions et tables rondes ont permis de présenter les enjeux de la citoyenneté des jeunes dans le monde, et de leur engagement en général. Les débats et les différents apports ont pu mettre en perspective les pratiques éducatives des Maisons familiales et les engagements du mouvement des MFR pour ces prochaines années ont été réaffirmés.

L’Éducation aux mondes et aux autres, un défi de société

23178247644_6072bd335f_zLydia RUPRECHT, responsable d’équipe au sein de la section de l’Éducation pour la santé et la citoyenneté mondiale de l’Unesco a introduit cette journée en contextualisant la notion de citoyenneté  au regard  de l’actualité récente, et notamment des attentats en France et dans le monde, elle a défini comme une urgence le fait de permettre aux jeunes d’ici et de là-bas de devenir des citoyens du monde, pour qu’ils aient « le sentiment d’appartenir à une grande communauté humaine, dans un monde d’interdépendance qui lie le local au global ».

23438338079_9f33577c1e_zXavier MICHELIN, président de l’Union nationale des Maisons familiales rurales, a ensuite pris le temps de réaffirmer l’un des enjeux du mouvement des MFR, l’éducation, avec au sein de cet enjeu une ambition, celle d’éduquer aux mondes et aux autres : « Cette ambition nous engage tous, parents administrateurs, communauté éducative au sens large, pour que les jeunes puissent révéler leur potentiel et puissent participer à construire l’avenir à partir de leur réussite, individuelle et collective (…) Cette volonté engage l’ensemble du mouvement pour aller plus loin dans cette dynamique pour un monde plus juste, harmonieux et solidaire. »

Dominique RAVON, administrateur de l’union nationale et membre du groupe Éducation, est revenu sur la notion d’éducation aux mondes et aux autres, en montrant l’importance que ce soit un processus qui permette d’accompagner le jeune dans son rapport à lui, et à l’autre, qui permette de développer sa curiosité, facilite son rapport au monde, au local et « plus loin ». Il a évoqué la nécessité d’impliquer l’ensemble des acteurs de la Maison familiale, équipe éducative, parents, maitres de stage : « je suis moi même là aujourd’hui en tant que parent » a t-il rappelé.  Enfin, Dominique Ravon a réaffirmé la nécessaire prise en compte de cet aspect éducatif dans la construction des nouveaux projets par les Maisons familiales, pour « qu’on prenne le temps de réfléchir à cette question ». Il a conclu en annonçant la volonté du Conseil d’administration d’écrire un texte sur l’éducation aux monde et aux autres pour l’assemblée générale de 2017, à La Rochelle,  à l’occasion des 80 ans des MFR, qui ferait le lien entre l’histoire et cette perspective forte pour le mouvement.

23806720595_3077d57e36_zDominique RAVON, à la tribune

Benjamin DURIEZ, de l’Union nationale des MFR, a ensuite présenté le travail en cours dans le mouvement, qui s’appuie sur un réseau d’une trentaine de référents, animé à la fois par l’union et le Centre National Pédagogique des MFR, et qui s’implique dans la dynamique quotidienne des Maisons familiales. Benjamin DURIEZ a rappelé les trois axes clés pour ce groupe :

  • permettre aux jeunes de vivre des expériences de citoyenneté au quotidien (à la MFR, en stage ou autre) et d’en faire des moments forts,
  • permettre de faire équipe, « on est tous éducateurs »,
  • établir un parcours citoyen progressif en lien avec les activités des MFR, « pour faire sens ».

Valérie BECQUET, professeure à l’Université de Cergy-Pontoise est revenue sur la notion d’engagement, notamment pour les jeunes. Elle a présenté le fait que, dans un parcours d’engagement, le moment de la scolarisation est une période qui influence fortement la formation du citoyen ou du « non citoyen ». Plusieurs facteurs influencent cet engagement :

  • le rôle des pairs (amis, camarades de classe),
  • l’origine sociale du jeune,
  • le rôle des parents qui facilitent ou freinent l’engagement,
  • le rôle des organisations et des institutions, et leur fonctionnement dans l’engagement des jeunes, qui entrent parfois en contradiction (dans l’institution scolaire par exemple) avec l’objectif recherché : règles contraignantes, pouvoir limité…

23806145165_1b95939e4d_zDe gauche à droite, Dominique RAVON, Benjamin DURIEZ, Valérie BECQUET

Les différentes présentations de la matinée ont été suivies d’un temps d’échanges en sous-groupes et de débats avec la salle, qui a permis des apports complémentaires de la part des intervenants.

23179409483_ec2124ba2f_zTravaux en sous-groupes

Une première table ronde a été organisée en début d’après-midi, avec pour titre « En MFR, un projet d’éducation partagée », et animée par Pierre MILLET, référent EMA Vaucluse-Alpes.  Avec la participation de :

  • Julia LAFONT et Lisa-Marie SELMANA, jeunes en formation (MFR de Vougy et MFR de Salignac)
  • Anne-Sophie CHERVAZ, monitrice (MFR de Vougy)
  • Bernard HUEZ, maître de stage (MFR du Lochois)
  • Catherine ROUSSELEAU, maîtresse de maison (MFR de St-Gilles-Croix-de-Vie)
  • Josette ROUX, parent (MFR de Richerenches)

Cette table ronde a permis de mettre en lumière l’implication de tous les acteurs de la MFR dans l’éducation à la citoyenneté.

23177895794_d0ecd309bf_zAu pupitre, Pierre MILLET, animateur de la table ronde « En MFR, un projet d’éducation partagée »

23806720595_3077d57e36_zEn milieu d’après-midi, Marie BLUTEAU, formatrice au Centre national pédagogique des MFR et Pascal CLUSEAU, référent EMA Maine-et-Loire, ont présenté les différents outils mis en place par le mouvement des Maisons familiales rurales dans la thématique de l’éducation aux mondes et aux autres. Un accent particulier a été mis sur la mise à disposition de ressources numériques.

Une deuxième table ronde Table ronde intitulée « Regards croisés sur la citoyenneté », et animée par Philippe WATRELOT, administrateur des Cahiers pédagogiques a conclu cette journée. Avec la participation de :

  • Valentina AURICCHIO, cheffe de section Éducation au développement à la Commission européenne
  • Simon BESNARD, président du Mouvement rural de jeunesse chrétienne (ancien élève de MFR)
  • Antoine DULIN, représentant des organisations étudiantes et de jeunesse au Conseil économique, social et environnemental
  • Lydia RUPRECHT, de l’Unesco
  • Michel SAUQUET, président d’Educasol

Les différents intervenants ont tour à tour défendu leur vision de l’engagement des jeunes, en forme de plaidoyer :

« il faut valoriser les expériences et permettre de s’exercer à la responsabilité pour construire sa citoyenneté » (Simon BESNARD),

« éduquer à la citoyenneté, à la complexité c’est éviter les raccourcis et le simplisme » (Antoine DULIN),

« il faut passer de la logique du « ou » à la logique du « et » qui accepte la complexité contre l’exclusion » (Michel SAUQUET),

« Poussez-nous! Osez ! Think learn and act ! » (message collectif aux jeunes)

23179045823_fa02f2d7ec_zPhilippe WATRELOT, animateur de la table ronde « Regards croisés sur la citoyenneté »

La séance de clôture a été introduite par Xavier MICHELIN, de l’Union nationale des MFR, qui a passé la parole à la Madame la DGER, Mireille RIOU-CANALS, suivie par Svein OSTTVEIT, directeur du bureau exécutif secteur de l’éducation à l’Unesco, qui ont félicité les MFR pour l’organisation de cette journée, et leur engagement en général pour l’éducation à la citoyenneté.

Album Flickr du séminaire

Storify twitter du séminaire

Article sur le site du projet européen « Parlez-Vous Global ? » dont le séminaire constituait la conclusion

Communiqué de presse de l’Unesco

Advertisements

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

2 réflexions sur “Education aux mondes et aux autres : un enjeu de citoyenneté

  1. Pingback: Assemblée générale des MFR à Paris : le projet en action ! | Le blog des Maisons familiales rurales

  2. Pingback: Envolées de lettres en Pays Loire Beauce et atelier d’écriture à la MFR de Chaingy | Le blog des Maisons familiales rurales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s