Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Valorisation de la mobilité professionnelle auprès des jeunes moniteurs en formation pédagogique

Poster un commentaire

Conduite par Daniel Gillet, délégué pédagogique de la Fédération Régionale des Maisons Familiales Rurales de Champagne Ardennes Lorraine, la session sur le thème de l’accompagnement comporte chaque année un volet consacré à la mobilité européenne. 

La chargée de mission de la mobilité européenne, Joëlle JEANDEL, a choisi pour l’occasion de valoriser le parcours de Ghislain Didier, formateur de langues à la Maison Familiale de Basinroche de Saulxures sur Moselotte. Il s’est rendu en Irlande en février dernier dans le cadre d’une mobilité professionnelle Erasmus+  subventionné par l’agence Erasmus+ France Education & Formation (A2E2F). La MFR de Saulxures propose des formations en Hôtellerie-restauration et en Services aux personnes.

Les objectifs étaient donc  multiples pour le candidat à la mobilité. Tout d’abord vivre ce que vivent ses élèves chaque année dans son établissement pour mieux comprendre les enjeux et difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés lors de leur propre expérience de mobilité KA1. D’autre part, cela lui a permis de se mettre à jour en anglais : « il faut aussi se remettre en question et être confronté à des interlocuteurs du pays de la langue qu’on enseigne pour s’assurer de la fluidité en expression orale » précise Ghislain Didier. » Cela m’a  également permis d’être confronté à un accent particulier comme celui des irlandais ! » ajoute-t-il.

Pendant les 5 jours de mobilité, voyage compris, Ghislain Didier a donc été intégré dans Le « DIT » : Dublin Institute of    Technology. C’est une école des arts culinaires et des  techniques de la restauration. Il s’agit du premier acteur de l’éducation, de la formation et de la recherche pour les industries culinaires et alimentaires en Irlande. Des programmes uniques et novateurs dans un format modulaire englobant l’enseignement supérieur.

Un programme qui a évidemment débuté par la  visite de l’établissement et des différentes salles, suivie par la rencontre avec les élèves. Il a pu observer  un cours de gastronomie. Une séquence qui avait pour thème : « la Révolution française et les origines de  la cuisine française ». Il a pu comparer l’organisation du repas au restaurant d’application également en pratique dans son établissement français. Il a participé à des travaux pratiques de cuisine en semi-autonomie. Il note que les élèves ne sont pas dirigés par l’encadrant mais simplement observés puis guidés lors du « débriefing. Ghislain a interviewé des élèves, notamment au sujet de leur rapport aux langues  étrangères. Et pour terminer il a pu apprécier l’affichage à l’irlandaise : « un savant mélange de sérieux et d’humour » ; les discussions culturelles et culinaires : « des rencontres enrichissantes avec les élèves et les enseignants ». Cette intégration lui a permis de vivre une nouvelle expérience tant culturelle que culinaire.

ghislain valorisation 1

Ghislain en cuisine 3

Il a pu se réapproprier du vocabulaire anglais et va proposer à l’équipe pédagogique de son établissement d’exploiter des supports pour la soirée à thème de la « Saint-Patrick ». Ghislain s’est parfaitement projeté dans cette mobilité en vivant une mobilité « de l’intérieur »,  afin de mieux comprendre ce que vivent ses élèves : adaptation, changement  de rythme, pratiques de la langues….

Ravi de son expérience il a également eu la chance de pouvoir se rendre à une foire/expo de l’hôtellerie-restauration.

Hébergé au « ‘O’Neills Victorian Pub & Townhouse », établissement géré par une famille depuis 188 et situé au cœur de la ville de Dublin, Ghislain a bénéficié de l’hospitalité d’une maison de ville de style Victorien, à quelques pas des lieux touristiques de Dublin, comme le château de Dublin, Trinity College, le parc St Stephen’s Green et de nombreux musées et galeries qu’il a pu admirer au passage avant de se rendre sur son lieu de stage.

A l’issue de cette mobilité, il était question de recevoir en 2017 un enseignant irlandais dans le but de conduire des cours en anglais. Enfin, il pourra être envisagé que l’Irlande compte désormais parmi les destinations futures pour la mobilité des élèves.

Article aimablement transmis par Joëlle JEANDEL, chargée de mission « mobilité européenne » à la Fédération régionale des MFR Lorraine Champagne Ardennes

 

Advertisements

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s