Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Activités hippiques en Suède pour cinq jeunes de la MFR de Ramonchamp

Poster un commentaire

Cinq jeunes de classe de seconde Bac pro Conduite et gestion d’une entreprise hippique de la MFR de Ramonchamp (88) se sont rendus en Suède du 24 au 30 avril 2016 pour  des activités sur le thème de la course d’entraînement.

Accompagnés de leur monitrice Edith SUTTER-GROSSET, Solène ROKITA, Sophia GIODANENGO, Benjamin FAU, Manon BRANDNER, Ophélie GEORGES ont rejoint leurs partenaires de travail (les « apprentis d’Auteuil » du Lycée Daniel Brottier de Bouaye en Loire Atlantique et ceux de l’EPDRA d’Abrantes au Portugal) pour être accueillis par les partenaires suédois du Naturbruksgymnasiet UDDETORP. Cet accueil s’est réalisé sous la houlette de Robert Karlsson à SKARA, une ville située dans le Comté de Västra Götaland qui est l’une des plus anciennes villes de Suède et qui constitue le centre historique de la province de Västergötland. Dernières activités organisées dans le cadre d’un partenariat stratégique KA2 subventionné par l’Agence Erasmus + France Education & Formation, le séminaire final est prévu du lundi 9 mai au vendredi 13 mai au Portugal. Un final pour lequel Benjamin FAU et Ophélie GEORGES représenteront la MFR des 4 vents aux côtés de la coordinatrice des projets européens, Joëlle JEANDEL, et la responsable de la classe et de la partie équestre Chantal GALLIOT.

avec diplôme.jpg

5 jours d’activités en Suède

Toutes les instructions sont communiquées en anglais. Après la visite de l’établissement, place au travail avec les chevaux : une séance de détente au manège après avoir sellé les chevaux  : pas-trot-galop ; travail sur des cercles, des transitions. S’enchaînent ensuite au fil des jours plusieurs autres temps de travail. Les élèves suédois préparant conjointement avec les élèves français les chevaux pour le pansage, l’harnachage, la pose de bandes de repos sur un mannequin…. « L’atout du mannequin, c’est que les élèves s’entraînent sur un cheval qui ne bouge pas, c’est plus aisé » explique Edith Sutter-Grosset responsable de l’attelage à la MFR. Les jeunes apprendront aussi  à natter et à réaliser des pions à la crinière et noteront au passage que les Suédois arrivent à pionter en 20 minutes quand eux y parviennent en 45 minutes… Les élèves ont fortement apprécié de  monter  à cheval en travaillant leur équilibre au pas, au trot et galop. « Un exercice  pas toujours très facile : trotter assis ou au trot enlevé sans étrier et rênes ! » souligne leur monitrice. Puis ils se sont rendus à l’hippodrome pour découvrir du sulky à poney.  Les élèves ont réalisé un parcours incluant des portes, slalom et un cercle au pas et trot… Le sulky a permis de montrer une autre valorisation du cheval en dehors du travail monté. Le harnais et les fixations d’un sulky sont en effet différents d’un attelage utilisé pour le marathon ou pour transporter des personnes.

Le groupe s’est ensuite rendu dans un atelier de maréchalerie où ils ont bénéficié d’un échange très riche avec l’enseignant qui leur a fait découvrir les différentes ferrures et la forge. Plus impressionnant encore pour les élèves, ils ont assisté à l’entrainement des jeunes en formation maréchal-ferrant sur de vrais pieds… mais de chevaux morts.

13043253_1094459723948389_5671835817209256522_n.jpg

13076696_1094459703948391_3737070220730103143_n.jpg

Le programme prévoyait ensuite une activité de massage du cheval, ce qui constituait pour la plupart des élèves une nouveauté.

Pour terminer la semaine, une compétition d’attelage en Sulky a été organisée pour laquelle Ophélie GEORGES et Benjamin FAU, de la MFR des 4 vents,  se sont distingués en montant respectivement sur la première et deuxième marche du podium.

Ces jeunes ont également eu l’occasion de voir une course de trot attelé par des professionnels, de visiter une écurie de dressage près du lac Vänern (le plus grand de Suède) et bien entendu de profiter des soirées de détente comme celle au bowling…

Les jeunes ont pu noter quelques différences culturelles assez significative pour ce pays scandinave qu’ils ne connaissaient pas du tout : des repas aux contenus très différents de la France ; le soleil qui se couche vers 21h et se lève vers 5h ; les élèves suédois qui terminent leur journée à 15h30 et le repas du soir qui est annoncé à 16 H 30 !

Ces moments d’échanges dans les différents pays d’accueil ont rythmé la vie de la classe de seconde. En effet, les seconde Bac pro « B » se sont rendus depuis 2014 chacun à leur tour en Lettonie, en Italie, au Portugal ou en Suède.

Le plus stressant pour ces jeunes a été souvent d’effectuer les différents trajets car pour certains c’était un premier voyage à l’international, qui sera suivi en première Bac pro par un séjour en toute autonomie. Une belle préparation à cette mobilité et de beaux souvenirs qui auront jalonné leur parcours de formation.

Article aimablement communiqué par Joëlle JEANDEL, MFR de Ramonchamp, chargée de Mission  « mobilité européenne » à la Fédération régionale des MFR Lorraine Champagne Ardennes

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s