Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Sortie « terrain » pour les Bac pro SAPAT de la MFR de Vertus dans le cadre du module Biologie Ecologie

Poster un commentaire

Dans le cadre d’une sortie pédagogique en lien avec leur module de biologie écologie  les deux classes de Terminales Bac Professionnel SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) de la Maison Familiale rurale de Vertus se sont rendues sur la commune de Berru, à 11 km de Reims.

L’enjeu de cette journée a été de sensibiliser les élèves à la biodiversité et l’éco-environnement liés à l’agriculture et la viticulture. Pour cela, la journée a été organisée et commentée par Jérémy Miroir, consultant naturaliste sur le territoire champenois. Ce dernier est notamment appelé pour des missions d’expertises, d’études et de conseils-communications sur des problématiques bio-environnementales en amont de travaux d’aménagement du territoire agricole et viticole.

La journée s’est déroulée en partie sur le parcours de découverte conçu par l’association Symbiose. Les élèves ont ainsi pu observer sous leurs pieds et autour d’eux une parcelle agricole réaménagée dans le but d’être attractive tant pour la flore que pour la faune, le tout en adéquation avec le travail des agriculteurs. Ainsi, des bosquets, buissons et autre hôtel à insectes ont été implantés à la fois pour amener des espèces animales et végétales qui s’avèrent bénéfiques pour les cultures et pour la biodiversité, c’est-à-dire que certaines essences d’arbustes, d’épineux vont favoriser la venue d’une certaine faune qui va pouvoir à elle seule, réguler certaines populations d’insectes néfastes pour les agricultures. On appelle cette faune, le plus souvent des insectes, des auxiliaires de culture.

Puis, la seconde partie de la journée s’est déroulée sur le Mont de Berru, une butte témoin géologique de la Champagne Crayeuse. Le Mont de Berru accueille un Espace Naturel Remarquable, soit un espace où le patrimoine naturel est reconnu par l’Europe et est donc classée en zone Natura 2000, bénéficiant ainsi d’une protection sur le plan écologique, faunistique et floristique.

photo-berru-2

Jérémy Miroir s’est appliqué à travers un parcours en forêt à la capture de petits mammifères et insectes, à l’identification d’empreintes de la faune des forêts, ainsi qu’à l’explication de certains phénomènes naturels ou phénomènes crées par la faune sauvage, tels que de véritables « ruches naturelles » maçonnées par une espèce d’abeille dite solitaire ou encore les traces laissées sur les arbres par des chevreuils gourmands ; mais aussi des phénomènes moins réjouissants comme les maladies s’attaquant à certaines essences d’arbres, les détruisant sur pieds, et qui ont été véhiculées par l’homme.

Les classes ont également pu observer les phénomènes géologiques qui les entourent, passant d’une plaine crayeuse à des carrières de sable, en passant par un plateau argileux, regorgeant de gisements rocheux tels que du gypse et de lignite.

Le but était de sensibiliser les élèves à l’équilibre parfois fragile de la nature, à la diversité de celle-ci tout en essayant de leur montrer les possibilités d’allier à la fois le respect de la biodiversité et le travail de l’Homme.

Article aimablement communiqué par Florine JEANSEN, MFR de Vertus

 

 

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s