Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

2 MFR lauréates de l’opération « Classes presse » en Sarthe

1 commentaire

Depuis 2003, le Conseil départemental de la Sarthe s’associe aux deux grands titres de presse Sarthois : Le Maine Libre et le Ouest-France, ainsi qu’à l’Inspection Académique, l’Enseignement diocésain et au CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) pour organiser le dispositif « Classes presse ». Pour la première fois, 5 Maisons familiales rurales ont participé à cette opération…

Lire la presse, la comprendre et apprendre à rédiger

Le principe de l’opération « Classes presse » est simple ! Durant l’année scolaire, des collégiens rencontrent des journalistes et apprennent à décrypter la presse en la lisant puis participent à un challenge d’écriture en écrivant un article sur un thème donné. En 2017, et pour la 14ème édition de cette opération, le choix s’est porté sur « La vie en mode connecté ». Les meilleurs articles seront récompensés en juin 2017. Près de 500 collégiens ont ainsi eu l’opportunité de se familiariser avec les médias au travers de ce dispositif (23 classes, issues de 10 collèges publics et privés).

La nouveauté de 2017 : la participation de 5 Maisons Familiales Rurales !

A l’heure du bilan pour cette première participation, on peut constater à travers le palmarès du challenge classe presse collèges 2017 (ci-dessous) que deux MFR figurent en bonne place au milieu des collèges publics et privés !

palmarès 2017

Gilles MENANT, directeur de la fédération départementale des MFR de la Sarthe, est particulièrement heureux de ces résultats :

« Quelle fierté pour une première participation de 5 MFR sur les 6 du département ! C’est une vraie visibilité pour nos classes de 4e/3e à qui ce concours est réservé. Une action vraiment réussie grâce aux moniteurs et aux jeunes des classes 4e/3e ! »

Bientôt, un supplément du journal Ouest-France tiré à 30 000  exemplaires présentera les articles de ce concours avec en UNE la photo lauréate de la MFR de Fyé.

« Une grenouille connectée »

Article de la classe de 3e, MFR les Forges, La Ferté-Bernard (ci-dessous).

Une grenouille connectée

Jadis, on pouvait confier les prévisions météo à une grenouille. Mais de nos jours, les choses ont bien évolué… Depuis deux ans, la Maison Familiale Rurale (MFR) les Forges, école des métiers de la nature et de la forêt, à la Ferté-Bernard s’est dotée d’une station météo connectée, Davis 2015.

une grenouille connectée

La station météo installée sur le site de l’école comprend une station principale et une station déportée ayant pour mission de relever des données sur le climat. Elle comprend un pluviomètre, un anémomètre, un hygromètre, un thermomètre, un pyranomètre et une sonde d’humectation. Ces données sont récupérées par un satellite, Demeter.

Un support pédagogique

La station météo a été installée sur le site de l’école car les données collectées permettent aux élèves de faire des exercices de mathématiques appliquées aux matières professionnelles. Elles sont utilisées également pour faire des analyses sur le réchauffement climatique et servent ainsi de « vigie-nature ». Enfin, ces données peuvent être utilisées par les agriculteurs locaux.

Des partenaires multiples

La station Davis 2015 de la Ferté-Bernard est la seule en Sarthe et la première à avoir été installée en Pays de Loire. Produite aux Etats-Unis, celle-ci est financée dans le cadre de l’apprentissage. Surveillée 24 heures sur 24 par le satellite Demeter, elle est entretenue par la FDGEDON (Fédération départementale des groupements contre les organismes nuisibles).

« Les 3 (vraies) bonnes raisons de délaisser son smartphone une journée (ou plus !) »

Article de la MFR de Fye  (ci-dessous).

Qui a dit que les téléphones rapprochaient les personnes ?

Une célèbre marque de téléphone portable nous disait dans les années 1990 que les téléphones “connectent les personnes” mais il semblerait que lorsque nous n’avons pas notre smartphone à portée de main, nous sommes davantage dans la communication avec les autres. En effet, en 2013, une équipe de chercheurs de l’université américaine de Ken State (Ohio)[1] ont observé que l’usage croissant des smartphones chez les 16-25 ans amenait à une diminution des interactions orales. Dans le même temps, l’anxiété de l’utilisateur augmente et sa satisfaction de la vie diminue…. Pas très fédérateur !

Préserver son esprit… et son corps !

La communauté scientifique est désormais unanime : les smartphones émettent des ondes nocives.De nombreuses techniques fleurissent pour parer ces ondes potentiellement cancérigène : les kits mains-libres, le bluetooth, les hauts-parleurs, mais est-ce vraiment une solution ?

Il n’y a pas de “recette miracle” mais quelques règles de bon sens. Ranger son smartphone dans un sac plutôt que dans une poche, limiter les appels, ne pas dormir avec son téléphone à proximité. Le D.A.S : Débit d’absorption électrique est un bon indicateur sur la puissance des ondes émises, première information à prendre en compte. Dans son article traitant de la dangerosité des ondes, le journal “ Le Parisien” conclut avec une idée simple mais terriblement efficace : “et si la solution était dans l’absence de smartphone, ne serait-ce qu’une journée ?”, bien dit.

Dormir ou ne pas dormir… Telle est la question !

Le centre de recherche pour l’etude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) indique dans son baromètre du numérique publié en 2015  que 87% des 12-17 ans possèdent un smartphone et que la majorité d’entres eux utilisent fréquemment ou systématiquement leur smartphone le soir avant le coucher. Or, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale révèle que l’utilisation d’un smartphone – ou d’une tablette – le soir avant l’endormissement a des effets négatifs sur les cycles de sommeil. En cause : la lumière bleue, invisible à l’oeil nu, mais à l’impact nocif sur les yeux et plus précisément la rétine. Les smartphones ne riment donc pas avec un bon sommeil.

[Photo primée ci-dessous]

Trois raisons de délaisser son smartphne

[1] http://www.kent.edu/, Mars 2017

 

Information aimablement transmise par Gilles MENANT, directeur de la FD MFR 72

Publicités

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Une réflexion sur “2 MFR lauréates de l’opération « Classes presse » en Sarthe

  1. une belle valorisation pour nos formations MFR. Bravo aux élèves et aux moniteurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s