Le blog des Maisons familiales rurales

MFR

Stage Erasmus+ MFR de Fonteveille : étude des races et disciplines équestres espagnoles

Poster un commentaire

Pour la neuvième année consécutive, les élèves de Bac Professionnel Conduite et Gestion d’une Entreprise Hippique et BPJEPS mention Equitation de la MFR de Fonteveille, Châtellerault, ont eu l’opportunité de réaliser un stage professionnel de deux semaines en Espagne (Mijas, Andalousie) dans le cadre du programme européen Erasmus+.

Inscrit dans le plan de formation des Bac Pro depuis longtemps, et dans celui des BPJEPS et AAE (Assistant Aide Equitation) dès la rentrée prochaine, cette mobilité européenne à fins professionnelles fait aussi partie intégrante du projet d’établissement de la MFR. Cette année, 44 mobilités élèves ont eu lieu, sur trois périodes de deux quinzaines : janvier, février et avril 2018, encadrées par des référents de la MFR sur place, ainsi que par M. Castro, directeur de l’organisme intermédiaire Euro 21 qui aide dans la gestion de projet.

Haute école  / Monte en amazone

Le lieu de stage est la province de Mijas, près de Malaga, avec une forte tradition équestre, au niveau des races et des disciplines pratiquées, et avec le plus fort taux de peuplement équin de l’Espagne. Les structures de stage proposent des activités diverses : dressage classique, dressage de Haute Ecole, doma vaquera, saut d’obstacle, randonnée, spectacle équestre, poney club… Certaines sont partenaires depuis 4 ans, d’autres sont nouvelles. Notons cette année la participation au projet comme maître de stage de Marie Beauclair, ancienne élève de la MFR, qui suite à sa mobilité Erasmus a fait son BPJEPS à l’Ecole Royale de Dressage de Ronda (Espagne) et s’est installée près de Séville.

Centro Hipico La Albahaca, randonnée  /  Initiation à la doma vaquera

Le but étant d’étudier les races de chevaux, les disciplines et leurs spécificités, le matériel utilisé, le suivi et l’alimentation, la reproduction, la diversité des structures hippiques sélectionnées ne peut être qu’un plus.

Les activités des élèves sont professionnelles : participation aux activités et à la vie de la structure hippique, visite des deux sites équins militaires nationaux d’Ecija, l’un dédié à la reproduction et l’élevage, l’autre à la valorisation, la formation, les disciplines équestres (dressage, attelage, complet), visite de l’élevage de la Cartuja, centre de préservation du Pure Race Espagnole. Dans chaque structure la visite est guidée, axée sur l’histoire et la culture du cheval, ainsi que sur les formations équestres proposées.

Ecija, centre d’élevage et de conservation des races équines espagnoles, centre de formation

Les activités sont aussi linguistiques (cours de langue sur place et avant le départ), culturelles  avec les visites de Malaga et de Fuengirola, les représentations de spectacles équestres : El Ranchito (Haute Ecole, amazone, doma vaquera…), La Cartuja (attelage, dressage, travail en liberté, évolution des poulains et des juments…).

Spectacle équestre de la Cartuja

El Ranchito, structure de stage, spectacle équestre

Les jeunes ont suivi avant le départ une préparation au sein de la MFR (cours de langues, données historiques, pratiques et culturelles sur l’Espagne, volet administratif et sécuritaire, cours de danse, recherche des sites à visiter, données de base sur les races et disciplines équestres espagnoles…) de 40h, incluses dans la formation. Au niveau de la gestion, un comité de pilotage suit le projet, une formatrice de la MFR est chargée de mission, elle a effectué une visite préparatoire en novembre 2017, et va faire une formation linguistique en juin 2018. Elle est chargée de réaliser des comptes rendus devant le comité et le Conseil d’Administration, afin de réajuster et de faire évoluer positivement l’ensemble. C’est le Comité de pilotage et l’équipe pédagogique qui sont responsables de la sélection des bénéficiaires.

font12.jpg

Pure Race Espagnol

Au-delà des compétences et approfondissements professionnels à acquérir, les jeunes acquièrent une réelle expérience de vie, une ouverture sur l’Europe, des compétences linguistiques. L’ensemble est un plus pour le passage des contrôles en cours de formation (équitation), du baccalauréat (oral professionnel), pour la poursuite d’études (seconde langue vivante), pour une meilleure employabilité (certificats et Europass mobilité – passeport de langue Europass), pour trouver un stage post-bac plus long dans le but de se former (réseau constitué). Quant à la MFR, elle conforte ainsi son réseau de partenaires européens, le but étant dans un premier temps d’envoyer les élèves certes mais aussi de finaliser les partenariats, et, au vu des résultats de la sélection par l’Agence Européenne du prochain  projet, d’élargir à l’envoi des élèves  de CAPA Soigneur d’Equidés, et aussi aux professionnels français.

Province de Mijas   /  Terminale Bac Pro CGEH, stage d’avril

Article aimablement communiqué par Myriam BENOITON, MFR de Fonteveille

Auteur : christofbernard

Chargé de communication WEB - Union nationale des Maisons familiales rurales - 75009 PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s