Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Voyage d’étude chez les « Gones » pour les apprentis de la MFR des Baronnies

buis14 apprentis de la classe de CAP 2ème année Cuisine, Restaurant, et Agent technique de la MFR des Baronnies ont effectué la semaine dernière, un voyage d’étude à Lyon.

Ils ont pu, accompagnés de leurs moniteurs, Monsieur CUZIN et Mesdames TREMORI et MOIROUD, découvrir la gastronomie et le patrimoine Lyonnais ainsi que de prestigieuses maisons comme l’Auberge de Collonges de Paul Bocuse, établissement 4 étoiles depuis 1965 !

Lire la suite


1 commentaire

Les MFR d’Aquitaine mobilisées sur le salon Alternance et Apprentissage

aquitaineLes MFR d’Aquitaine se mobilisent depuis déjà quelques semaines autour de l’orientation en participant à différents forums et salons. Leur participation valorise l’image du mouvement des MFR, leurs formations et leurs spécificités. Elles présentent aux familles, aux jeunes et aux adultes les différentes possibilités de parcours et répondent aux besoins exprimés. Le salon Alternance et Apprentissage qui s’est déroulé les 20 et 21 mars 2015 avec la présence de nombreuses écoles, organismes de formation et partenaires a offert un lieu de rencontres où le public a pu recueillir toutes les informations qui lui étaient nécessaires pour faire un choix réfléchi de formation. Dans cet esprit, le Stand régional MFR a informé et orienté plus de 160 candidats venus souvent en famille.

Les MFR mettent en avant une dynamique pour répondre aux besoins du territoire. Cette mobilisation a débuté au Salon Aquitec et se poursuit par la participation aux forums de proximité dans chaque département et aux actions spécifiques réalisées dans chaque MFR : les semaines d’orientation impliquant les équipes, des professionnels et divers partenaires, et tout prochainement les portes ouvertes dans l’ensemble des MFR d’Aquitaine* le 28 mars 2015.

*Pour contacter les MFR et connaitre leurs dates de Portes ouvertes dans toute la France, cliquez ici.

[Article aimablement transmis par Florence LAFON, directrice de la fédération des MFR de Gironde]


Poster un commentaire

La MFR de Moissac « dans le sens » du numérique

Depuis près de 15 ans, l’équipe de la MFR de Moissac applique la politique des « petits pas » pour accompagner la révolution numérique, sous l’impulsion de son directeur, Pascal VARNIER. Ce dernier donne le ton : « Je ne suis pas un fan d’informatique mais j’en ai rapidement vu l’utilité (…) une approche pédagogique ludique et diversifiée pour les jeunes ».

Lire la suite


Poster un commentaire

Trait d’union entre le passé et l’avenir à la MFR de Hadol : le travail d’exploration des jeunes de 4ème par alternance

hadol1« Comment était la vie autrefois ? »

Les élèves de quatrième de l’enseignement agricole de la Maison Familiale Rurale de Hadol, centre de formation près d’Epinal dans les Vosges, se sont posé la question. A travers diverses actions, ils ont pu en avoir un aperçu…

Ces jeunes de 14/15 ans ont d’abord eu l’opportunité d’aller à la rencontre de personnes âgées du secteur de Xertigny. Avec la complicité de Mme DESROSIERS, animatrice à l’EHPAD Saint André, ils ont pu participer à une rencontre intergénérationnelle. En plus de la découverte des modes de vie et des habitudes de leurs aïeules, les élèves ont courageusement surmonté leur timidité en interrogeant les résidents et en restituant les informations devant des personnes qui, d’après leurs calculs, pouvaient être leurs arrières grands-parents ! Cette après-midi forte en émotion s’est terminée par un goûter organisé par la maison de retraite et servi par les élèves. Jeunes apprenants et résidents semblaient tous satisfaits de cette jolie rencontre.

Pour faire suite à cet échange réussi, l’étude de la vie autrefois s’est poursuivie en juin par une sortie pédagogique à l’écomusée d’Alsace. Par groupe de cinq, les élèves sont partis à la découverte des anciens métiers, de la culture, de l’architecture et des modes de vie de l’Alsace du début du XXème siècle. Ces élèves qui suivent une scolarité par alternance où le savoir-faire est au cœur des apprentissages ont pu découvrir les savoir-faire d’antan. Ils sont allés à la rencontre du potier, du forgeron, du charron…

hadol2Curieux, parfois surpris, ils ont arpenté le magnifique village alsacien afin de répondre à un questionnaire qui leur a permis d’être actifs tout au long de la visite.

Même si les élèves étaient contents de s’échapper de leur salle de classe, ils sont tous passés ce jour là par la petite école de l’écomusée. La comparaison entre une salle de classe sous autorité française et une salle de classe sous autorité allemande leur a permis de comprendre les changements vécus par l’Alsace. Une sortie intéressante, ludique, qu’ils ne sont pas près d’oublier !

[Article aimablement transmis par Virginie Rochedreux, monitrice à la MFR de Hadol (88)]


Poster un commentaire

Le Salon international de l’agriculture SIA_2014 est ouvert, le stand des MFR aussi !

Photo_standComme chaque année, il y a affluence sur le stand des Maisons familiales rurales, dès l’ouverture ce samedi 22 février 2014 ! Mais il y aura toujours quelqu’un pour vous renseigner, alors venez plus nombreux encore nous rencontrer Hall 4, au sein de l’Espace Emploi Formation, et découvrez les formations par alternance des MFR.

Dans le cadre de sa visite du Salon, François Hollande a assisté à une table ronde durant laquelle des jeunes de différentes filières agricoles ont pu s’exprimer. Nombreux sont ceux qui, sur twitter, relaient en direct ce qui se passe sur ce SIA 2014 (voir exemple ci-dessous), du côté des MFR c’est sur @Unmfreo / fils d’actualité @SIA_2014 et #SIA2014 !

conf

MFR_SIA

Sc2Serge CHEVAL, directeur de l’UNMFREO, saluant le Président de la République, François HOLLANDE, en arrière plan Romain MOINARD de la MFR de MACHECOUL et Florent NOEL de la MFR de FOUGERES, tous deux scolarisés en cycle 4ème-3ème par alternance.


Poster un commentaire

J’aime l’alternance ! Les Maisons familiales rurales annoncent la deuxième édition de leur concours vidéo national

concours_alternance2014Face au succès rencontré lors de la première édition auprès des jeunes et des équipes, l’Union nationale des Maisons familiales rurales relance cette année le concours vidéo « J’aime l’alternance ! ».

Le concours Clips vidéo « J’aime l’alternance ! », organisé avec le soutien de la Fondation Orange, s’adresse à l’ensemble des jeunes inscrits dans les Maisons familiales rurales. L’objectif principal du concours est de permettre à des groupes d’élèves, d’apprentis ou de stagiaires de Maisons familiales rurales de s’exprimer positivement sur leurs séjours en entreprise. Comment je vis mon stage ? Quels intérêts ? Pourquoi ? Quelles relations ai-je avec mon maître de stage (ou maître d’apprentissage ou mon tuteur) ? Quels soutiens ai-je de leur part ? Quels sont les plus (les avantages) de l’alternance ?
C’est aussi l’occasion de valoriser le maître de stage ou d’apprentissage et d’insister sur le dialogue nécessaire jeune/maître de stage ou d’apprentissage/parents/moniteurs. Le but est de valoriser l’alternance des MFR : des jeunes, dans tous les cycles de formation, doivent pouvoir témoigner de ce que leur apporte ce système éducatif.

Vous pourrez constater la créativité et l’énergie déployées par les groupes de jeunes engagés l’année dernière dans ce concours en visitant la chaine Youtube de l’UNMFREO.

Les lauréats de l’édition 2013 étaient des jeunes de la classe de 3ème de la MFR de Beynac :


Pour tout renseignement sur ce concours, n’hésitez pas à nous contacter : christophe.bernard@mfr.asso.fr

fondation_fr_quadri


Poster un commentaire

Une « Fête des voisins de bureaux » sportive pour les MFR de Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres

Semaine des Voisins MFR 2013_2Dans le cadre de la semaine nationale de la fête « des voisins de bureaux », les Maisons Familiales Rurales de Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres ont participé au 1er Challenge sportif des voisins.

Cette manifestation s’est déroulée au stade de Doué-la-Fontaine où un match de football opposait les MFR de Maine-et-Loire (Montreuil-Bellay, Saint-Barthélémy d’Anjou, Brissac, Cholet) aux MFR des Deux-Sèvres (Bressuire, Bouillé-Saint-Paul, Mauléon).

Plus qu’un moment sportif important pour les deux départements, cette manifestation a permis de mettre en lien des collègues de travail dans un esprit de compétition et de respect. C’est lors de la 3ème mi-temps à la MFR « La Riffaudière » que les comparses ont pu échanger sur le réseau des MFR et s’attarder sur les objectifs communs : orientation des jeunes, lutte contre le décrochage et insertion professionnelle. Ce moment de convivialité a également permis de mettre les personnes en relation afin de créer une réelle dynamique de travail.

Les deux-sévriens sont repartis avec « le trophée aux petites oreilles ». Les ligériens espèrent renouveler cette manifestation pour recréer cette ambiance conviviale… et récupérer le challenge !

[Article aimablement transmis par Anatole MICHEAUD – directeur de la MFR de Montreuil Bellay]


Poster un commentaire

50 ans ! La MFR de Terrou inaugure un plateau technique équestre en présence de Martin MALVY

Terrou_inaugurationLa Maison Familiale Rurale de TERROU a fêté ses 50 ANS le 14 septembre dernier. Le Plateau Technique Equestre, un outil innovant au service de la formation, du territoire et de la filière en partie financé par le conseil régional et le conseil général, a été inauguré à cette occasion par Martin MALVY, ancien ministre et Président de la région Midi Pyrénées. Ce dernier est revenu en détails dans son discours sur l’implication de la MFR de Terrou sur son territoire depuis ses origines, sur son approche de l’économie touristique, mais il a également réaffirmé avec force son soutien à la formation par alternance (voir extraits vidéo plus bas). Il a ensuite remis la médaille des MFR à Jean-Marie LAFON, trésorier fondateur de la MFR, pour son implication continue dans l’association. Xavier MICHELIN, Président de l’Union nationale des Maisons familiales rurales, a remis également une médaille à Martin MALVY pour son soutien aux MFR de Midi-Pyrénées.

Martin MALVY, à propos de la MFR de Terrou : « Une illustration de ce que peuvent faire les hommes lorsqu’ils s’accrochent à leur terroir ».

Martin MALVY revenant sur l’implication de la MFR de Terrou sur son territoire : « Vous avez pris le virage de l’économie touristique ».

Martin MALVY, réaffirmant son soutien de la pédagogie de l’alternance des MFR : « il n’y a pas un seul modèle d’éducation (…) la pédagogie de l’alternance en laquelle je crois profondément (…) est trop souvent méprisée en France ».


Autres articles parus à cette occasion :

La Dépêche du Midi

La Vie Quercynoise

MFR_Terrou


Poster un commentaire

J’ai découvert mon futur métier grâce au BTS ESF par alternance

bts esf« Je m’appelle Lyse, j’ai 21 ans et je prépare le BTS ESF à la Maison Familiale Rurale de Bernay en Champagne, dans la Sarthe. Auparavant j’avais effectué un BEPA SAP (Services Aux Personnes) puis un Bac pro SMR (Service en Milieu Rural).

Encouragée par l’équipe pédagogique, je me suis engagée depuis septembre dernier à préparer le BTS ESF et je ne le regrette pas. Je suis, d’une part, dans une formation très concrète qui utilise beaucoup la méthodologie du projet et d’autre part, j’ai découvert, ce qui sera sans doute mon futur métier, la gestion d’une structure de service à domicile, grâce à mon stage à l’APEF Services du Mans, une des 65 agences Françaises dont le siège est à Montpellier.

Sous la responsabilité de la chargée de secteur, je prépare les devis, les fiches d’évaluations. J’assure des permanences à l’agence, je prépare les plannings, j’organise les prestations et je prépare  la facturation. Enfin, j’assiste au recrutement de futurs collaborateurs, employé ou agent de service et auxiliaire de vie.

Je m’épanouis particulièrement dans ce stage car, tout d’abord, les tâches sont variées. Ensuite, ma tutrice me fait confiance pour assurer la mise en place d’une prestation du début à la fin et me permettre d’assister à des entretiens de recrutement de personnel. Enfin, je suis heureuse d’accueillir et de rencontrer les usagers et les intervenants de l’agence.

En préparant un BTS ESF par alternance j’espérais développer mes connaissances et mes compétences. Après huit mois de formation, les premiers résultats sont au-delà de mes espérances. A la Maison Familiale, grâce à l’équipe pédagogique et sa méthodologie, grâce également à la bonne ambiance qui règne dans le groupe, je m’enrichis chaque jour. Enfin, au travers du stage  je deviens une véritable professionnelle sur qui l’on compte. »

[article aimablement transmis par Christian DOUET, directeur de la MFR de Bernay-en-Champagne]


1 commentaire

Philippe Meirieu auditionné par le « Collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle »

Meirieu_mfrPoursuivant son cycle d’auditions, le COLLECTIF DES PRÉSIDENTS pour l’amélioration de la formation professionnelle, présidé par Yves ATTOU, a auditionné lundi dernier Philippe MEIRIEU dans les locaux de l’UNMFREO (dont le président, Xavier MICHELIN, est lui-même inscrit dans ce collectif).

En véritable « fil rouge » de ses réflexions, le Collectif des présidents a pour objectif de « redonner du sens » à la formation professionnelle et ambitionne de faire entendre la voix de la société civile sur ce thème.

C’est donc dans ce contexte que Philippe MEIRIEU, chercheur en Sciences de l’éducation et vice-Président de la région Rhône-Alpes chargé de la formation tout au long de la vie, est venu apporter son éclairage sur les enjeux de la formation professionnelle aujourd’hui.

Celui-ci est tout d’abord revenu sur les choix historiques qui tracent aujourd’hui encore les contours de l’école et font selon lui du système scolaire une « structure nationale invariante et invariable à laquelle tout est mêlé ». Ainsi, « l’éducation est souvent confondue avec l’école (…) et la formation continue ne représente que très peu de choses dans la nouvelle loi sur la refondation de l’école » regrette Philippe MEIRIEU. D’autre part, il remarque que la « forme scolaire est prédominante partout »

P. MEIRIEU a ensuite rappelé la nécessité pour la formation professionnelle de conjuguer une triple finalité entre trajectoire personnelle (nécessitant mise en confiance, approfondissement, accompagnement), trajectoire professionnelle (mettant en jeu l’employabilité) et trajectoire culturelle (tentant ainsi de répondre au retard pris dans ce domaine par une grande partie de la population selon lui).

Il a par ailleurs souhaité interroger deux termes très utilisés en formation, individualisation et compétence, non pour les dénoncer mais plutôt pour mettre en lumière certaines dérives possibles. Le premier de ces termes met en jeu selon P. MEIRIEU un système de « détection-dérivation » qui peut amener en effet à de l’exclusion dans le cadre de la mise en place d’indicateurs mesurant les taux de réussite par exemple… « Pas de formation sans structuration et accompagnement extrêmement ferme du collectif » affirme-t-il. Le terme « compétence » comporte quant à lui le risque selon P. MEIRIEU de l’atomisation et du découpage de la formation. « On peut finir par découper tellement que l’objectif-évaluation écrase la situation d’apprentissage » insiste-t-il.  P. MEIRIEU ajoute que « le temps d’apprendre n’est plus pensé dans sa spécificité avec ses silences, ses hésitations, son humaine condition (…) la notion d’alternance n’est plus réellement interrogée dans sa complexité (…) la notion d’oeuvre et de chef d’oeuvre disparait ».

Revenant également sur le système de la formation pour adultes en France, Philippe MEIRIEU a affirmé la nécessité de le simplifier, dénonçant un certain manque de fluidité dans les relations verticales et horizontales entre les différents acteurs de la formation. Il a enfin regretté le « mauvais signal » donné par l’absence actuelle de ministre pour la formation professionnelle, après le récent départ de Thierry REPENTIN…