Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Les jeunes de la MFR de Ramonchamp participent au « Forum de la mobilité » à la mission locale de Remiremont

P1020588Les jeunes de la Maison familiale rurale de Ramonchamp (Vosges) qui ont été bénéficiaires d’un programme Leonardo en juin dernier ont pu valoriser leur parcours en participant au forum de la mobilité organisé à la mission locale de Remiremont le mercredi 7 janvier dernier. Lire la suite


Poster un commentaire

Mobilités européennes 2014 des MFR : « Osons la mobilité ! »

séverine gallais photoLe 27 mai dernier, le réseau des chargés de mission de la mobilité européenne en MFR a répondu à l’appel de la Fédération régionale des MFR de la région Aquitaine-Limousin à l’occasion de leur journée de valorisation des mobilités réalisées par plus de 380 jeunes des MFR et leurs équipes pédagogiques.

Des temps d’échanges et de pratiques, d’expertise du rôle des entreprises dans ces dispositifs qui sont une véritable plus-value pour la formation des jeunes mais aussi pour les MFR avec la présentation de cas concrets tant au niveau de la mobilité des jeunes mais aussi de celle des professionnels qui est incontournable aujourd’hui.

Monsieur Labadie, président de la FRMFR Aquitaine Limousin précise que ce sont 340 jeunes, 30 apprentis 18 professionnels et la mobilisation de plus de 30 animateurs et 6 administrateurs qui ont contribué à la réussite de la mobilité européenne girondine. Le tout bien sûr sous la houlette de Séverine Gallais (voir photo ci-dessus), chargée de mission de la mobilité européenne Aquitaine-Limousin, qui a su orchestrer avec brio, et avec l’aide de son équipe, ces témoignages de jeunes venus des différentes MFR du réseau.

Ce fut aussi l’occasion pour Olivier Gineste animateur du réseau national de la mobilité transnationale et Joëlle Jeandel de la FRMFR Champagne Ardenne Lorraine d’être reçus par Gabriel Moreau de l’Agence Europe Education Formation France (A2E2F) pour échanger sur le partenariat stratégique déposé par l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales en avril 2014 sur la thématique : « préparer les métiers de demain en milieu rural » en partenariat avec la Lituanie, le Royaume Uni, la Grèce et l’Italie. Les résultats seront connus d’ici fin juillet 2014.

Au cours de cette rencontre de travail avec A2E2F, Jean-Paul Turpin, formateur à la MFR de Saint-André de La Réunion, a pu obtenir par téléphone quelques précisions concernant la mobilité des jeunes issus des DOM. Le groupe de travail du réseau des chargés de mission lui assurera un tutorat pour être en mesure à son tour de conduire des programmes européens. A noter également la présence de Nathalie Bordereau de la Fédération des MFR de Bretagne qui partage un partenariat de mobilités des professionnels avec la région aquitaine ; de Vanessa Antoine de la Fédération des MFR de Midi-Pyrénées qui fait partie intégrante du partenariat stratégique qui en a d’ailleurs assuré la traduction en anglais.

En attendant, le groupe des chargés de mission est toujours mobilisé avec le rendu des rapports intermédiaires et finaux des projets en cours d’exécution et est dans l’attente des résultats des candidatures déposées en mars 2014. Des résultats qui devraient être diffusés d’ici la semaine prochaine.

[Propos rapportés par Joëlle Jeandel, chargée de mission de la mobilité européenne de fédération régionale des MFR de Champagne Ardenne Lorraine]


Poster un commentaire

Un printemps à l’heure européenne à la MFR de Saint-Flour

stflour1Trois classes de la MFR de Saint-Flour ont effectué un stage dans un pays européen avec pour objectif principal la découverte de pratiques professionnelles différentes.

Pour la classe de CAPA Soigneur d’équidés 2ème année, il s’agissait d’un stage en Belgique wallonne dans le secteur de Charleroi. Six structures équestres on accepté d’accueillir des élèves de la MFR pour des activités pratiques. Les élèves ont ainsi pu prendre conscience des différences de fonctionnement des « cercles équestres » comme on dit là-bas. Par exemple il n’est pas rare d’aller en concours au Pays Bas, même pour les cavaliers de club !

Pour la classe de première Bac Pro Conduite et Gestion des Entreprises Hippiques, il s’agissait d’un stage en Belgique flamande dans le secteur d’Anvers (voir photo ci-dessus à Bruxelles). Le second objectif pour ce groupe était de progresser en anglais, qui était la langue de communication dans le travail, avec pour certains la découverte du néerlandais. Deux stagiaires ont eu la chance de travailler avec Karin Donkers (membre de l’équipe de Concours Complet aux derniers JO). Ils ont eu un rythme de travail soutenu et l’un des élèves a eu la chance d’accompagner Karin sur une compétition de complet et de l’aider à préparer ses trois chevaux (groomer pour les pro). Cela restera pour lui un très bon souvenir.

Le programme Léonardo Da Vinci dont ont bénéficié les élèves de ces deux classes permet également de réaliser des visites culturelles afin de découvrir le pays d’accueil : centre ville de Bruxelles avec sa Grand-Place et le non moins célèbre Manneken Pis ; centre ville d’Anvers et son port de niveau international ; ville de Charleroi avec ses personnages de carnaval qui accueillent le public à l’entrée de la mairie ; musée du Bois du Cazier chargé de l’histoire minière de la région de Charleroi.

stflour2La classe de première année BTS Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation s’est rendue en Irlande à la découverte du monde des courses. Les jeunes sont partis pour trois semaines de stage chez des entraineurs ou des éleveurs de chevaux de Purs Sang eux aussi destinés à la course. Pour les amateurs du tiercé, Mr Mullins accueillait pour la huitième année consécutive des stagiaires de la MFR. Avant de rentrer en France, une petite halte à Galway s’est imposée avec la découverte des vertigineuses falaises de Moher et bien entendu l’ambiance festive des pubs de la ville  (voir photo ci-dessus, devant les falaises de Moher).

Pour compléter ce tableau déjà très riche en « mobilité », un groupe de jeunes de l’Institut Provincial d’Enseignement Agronomique de La Reid près de Liège en Belgique est venu découvrir l’Auvergne la semaine dernière. Ces mêmes élèves reviendront l’an prochain en stage professionnel en Auvergne également grâce à des bourses Erasmus+, le nouveau programme de mobilité européenne.

[Article aimablement transmis par Véronique ODOUL, monitrice à la MFr de Saint-Flour]


Poster un commentaire

Manchester/Terrou : contrastes et correspondances

terrouLes élèves de la Maison Familiale Rurale de Terrou ont été heureux de recevoir, du 23 au 30 mars 2014, 8 jeunes anglaises du Salford City College, situé près de Manchester. Cette action s’inscrit dans la continuité du stage effectué en octobre 2013 par 10 élèves de la section hippique sur le centre équestre du lycée britannique, dans le cadre du programme européen Léonardo. Rebaptisé « Erasmus plus », ce dernier permet à des jeunes lycéens de réaliser des stages à l’étranger en vue de développer leur culture professionnelle et linguistique.

Les responsables de la MFR n’ont pas manqué de faire découvrir à leurs hôtes la diversité culturelle de notre département : visite de Figeac, avec le concours de l’office du tourisme, visite de Rocamadour et du Château de Castelnau. L’équipement équestre de la MFR a également été largement mis à contribution pour échanger autour des pratiques professionnelles, en français et en anglais, mais aussi à des fins beaucoup plus ludiques, avec un après-midi « poney game ».

Ce programme aura satisfait les élèves des deux lycées et se verra reconduit dès octobre :les Terminales Bac Pro CGEH (Conduite et Gestion des Entreprises Hippiques) se rendront à nouveau Outre-manche.

[Article aimablement transmis par Hélène Guillon, MFR de Terrou]

 


2 Commentaires

Projet Leonardo : la MFR de Thiviers à la rencontre du Président du Portugal et de la ministre de l’Agriculture

portugal3Les jeunes filles de la MFR de Thiviers sont au Portugal dans le cadre de leur projet « Leonardo », elles en profitent pour consolider des liens avec les partenaires comme les structures équestres, en particulier avec Luis Valença (centre de spectacle équestre) et Francisco Perestrello (directeur des Haras Nationaux). Grâce à ce dernier, elles ont eu l’opportunité de rencontrer le Président du Portugal, M. Aníbal Cavaco Silva, et de discuter brièvement avec la ministre de l’Agriculture et de la Mer, Mme Assunçao Cristas (voir photo ci-dessus).

Ce fut l’occasion de parler du projet Léonardo qu’entretient la MFR de Thiviers avec leur pays.

Axelle et Léana, deux jeunes de la MFR de Thiviers, sont donc en photo dans un quotidien en compagnie du Président de la République et de la ministre. Elles sont passées également au journal télévisé lorsqu’elles étaient à cheval(chaîne RTP1).

portugal2En compagnie de Mme Assunçao Cristas, ministre portugaise de l’Agriculture et de la Mer. portugal1Le Président de la République, M. Aníbal Cavaco Silva, avec sa ministre.

 [Information aimablement transmise par Armel Piron, directrice de la MFR de Thiviers]


Poster un commentaire

Maraichage bio : un transfert d’innovation réussi à l’INEOPOLE-MFR de Brens

EcovocLe meeting final du projet Ecovoc vient de s’achever, le 24 septembre dernier, avec un sentiment de grande satisfaction pour son pilote, Michel Manadé qui est le directeur-adjoint de l’INEOPOLE-MFR de Brens, et ses partenaires.

Ce colloque sur l’agro-écologie a rassemblé 110 personnes dont de nombreux représentants des institutions locales et régionales. Nombreux sont ceux qui ont contribué à cette réussite à la MFR : équipe agricole, administration, restauration…

Le projet va donc se terminer, avec comme un des résultats principaux le transfert de la formation maraichage  bio qui va s’ouvrir à l’université de Gödöllö (Budapest) en novembre prochain avec 15 stagiaires. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Léonardo Da Vinci, mesure « transfert d’innovation ». L’INEOPOLE aura  apporté une pierre essentielle à cette ambition des Hongrois sur le plan des contenus et des méthodes : la formation intègrera en effet des stages en entreprises, un premier pas vers une formation par alternance. Cela constitue une vraie innovation dans ce pays qui développe surtout des formations académiques et peu de formations professionnelles. La possibilité d’un nouveau projet autour de l’agro-écologie a d’ailleurs déjà été évoquée et souhaitée par le partenaire hongrois…

Il faut signaler également que ce projet va donner d’autres résultats très intéressants tels que la rédaction d’un manuel de maraichage bio en 5 langues ainsi que la création d’un registre d’entreprises de stage en maraichage bio dans les 5 pays du partenariat Ecovoc (voir photo plus haut, le groupe de travail rassemblant Hongrois, Catalans, Français, Anglais et Hollandais).

Ecovoc2

Ecovoc3

[Information aimablement transmise par Michel Manadé, directeur adjoint de la MFR-INEOPOLE de Brens – MIDI PYRENEES]


Poster un commentaire

MFR : les référents mobilité de la région Champagne Lorraine au travail

Groupe_mobilité_ChampagneLLe groupe de travail des référents mobilité pilotée par la fédération des MFR Champagne Lorraine sous la houlette de Joëlle JEANDEL, chargée de mission, s’est retrouvé en Meuse afin de prendre connaissance de la subvention allouée par l’Agence Europe Education Formation France pour l’année 2013-2015 dans le cadre du programme Leonardo.

Rappelons que les nouvelles dispositions 2014-2020 « Erasmus + » préconisent le dépôt de projets groupés. C’est chose faite pour la région Champagne Lorraine puisque le résultat affiché va permettre à onze MFR engagées de faire profiter leurs jeunes issus de Bac Pro, voire de Capa, de la mobilité européenne financée pour un montant total de 324 121.60 euros.

Ainsi la MFR de Doulaincourt en Haute Marne, Les MFR de Gionges et Vertus en Marne , les MFR de Stenay, Damvillers, Bras Sur Meuse et Vigneulles-les-Hattonchatel, en Meuse et les MFR des Vosges de Gugnécourt, Saint-Dié , Saulxures et Ramonchamp pourront faire bénéficier un minimum de 221 jeunes accompagnés ou non.  D’ores et déjà le prévisionnel affiche un nombre de mobilités nettement supérieur et l’équipe se prépare au dépôt du prochain programme 2014-2016 qui devra être rendu le 17 février 2013.

Il faut préciser aussi que la MFR de Saulxures-sur-Moselotte « Basinroche » et la MFR de Ramonchamp « Les 4 Vents » avaient été certifiées pour leur programme précédent ce qui leur a permis d’inscrire respectivement un montant  de 26 937.00 euros et 64 132.02 euros en plus.

Dans cette perspective, il va sans dire que les équipes s’organisent maintenant pour la préparation pédagogique, linguistique et culturelle des futurs bénéficiaires où des temps spécifiques sont inscrits dans le plan de formation. Un dossier est remis à chaque parent en plus de l’information organisée à la rentrée.  Le kit de travail réalisé  par les référents mobilité tout au long de l’année écoulée permettra d’assurer un suiviadministratif et financier de qualité.  Un premier rapport intermédiaire des actions menées devra être rendu à l’Agence Europe Education Formation France pour mai 2014. Le rapport final sera clos en mai 2015.

Dans l’intervalle outre la mobilité des jeunes qui va s’étaler sur tous les mois de l’année, il  a été proposé  à ces professionnels de s’inscrire dans un projet de mobilité ouvert aussi aux membres du conseil d’administration ou aux maîtres d’apprentissage : 7 jours  d’immersion dans une école de son choix ou chez un professionnel dans un pays de l’Union Européenne. Ce « LEO Pro » sera déposé en février 2014 en interrégional avec la Bourgogne et la Franche Comté.

[Article aimablement transmis par Joëlle Jeandel, chargée de Mission  « mobilité européenne » à la FRMFR de CHAMPAGNE LORRAINE]