Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


3 Commentaires

MFR de Madagascar, 10 ans ont passé, quid des 10 ans à venir ?

Le 16 et le 17 mars, le Conseil d’Administration de l’Union Nationale des MFR de Madagascar s’est tenu dans la capitale de l’île avec la participation de 16 membres. L’ordre de jour était de mener une réflexion sur les actualités et la situation du mouvement. A l’issue de ces 2 jours, les participants étaient conviés à un atelier sur la vision et le chemin de changement qui a duré 2 jours et demi, l’ « atelier Prisme ». Cet atelier, en partenariat avec le F3E , vise à définir une vision commune positive du mouvement. Delphine Vincenot, missionnaire du F3E a participé à l’atelier et a pu donner de temps en temps des explications sur la méthode de travail. Lire la suite


1 commentaire

Formation des maîtresses de maison des MFR de Madagascar

Actuellement, les MFR de Madagascar accueillent 855 jeunes en formation aux métiers d’agriculture. Les 19 centres en fonction sont aménagés de façon à les accueillir en internat. L’existence de l’internat est un des éléments qui pousse les parents à inscrire leurs enfants à la MFR en tenant compte du déplacement du jeune entre le centre et le foyer familial. Parmi tout le personnel de la MFR, la maîtresse de maison est la première personne en charge du lieu et de la vie à l’internat. Elle doit être capable de gérer et d’animer l’espace et la vie en groupe dans une MFR.  L’Union Nationale des MFR de Madagascar a organisé pendant la dernière semaine de février, une formation pour les Maîtresses de Maison. 16 maîtresses de maison ont été présentes. Cette fois, l’objectif a été de renforcer les capacités de ces femmes pour qu’elles puissent en mieux assurer leurs rôles.

Lire la suite


Poster un commentaire

Formation des directeurs des MFR à Madagascar

Le mouvement MFR existe à Madagascar depuis l’année 2002. On compte aujourd’hui 20 associations regroupées au sein d’une Union Nationale. De par leur jeunesse, les MFR malgaches se lancent depuis quelque temps dans une quête de reconnaissance de l’offre de formation par l’Etat : des améliorations des pratiques de formation doivent s’opérer pour démontrer de l’efficacité de la formation par alternance offerte par les centres MFR. Le directeur a un rôle clé dans la réussite de cette démarche: il doit s’assurer de la bonne pratique de cette réussir autrement tant prônée par les MFR. Aussi, l’Union nationale des MFR de Madagascar met en priorité de ses activités, le renforcement de capacité des directeurs et les regroupe 2 ou 3 fois par an pour des formations pédagogiques et/ou techniques. Lire la suite


Poster un commentaire

Visite de la délégation du Conseil Général de La Manche aux MFR de Madagascar

Mada1Le 20 novembre dernier, les MFR de Madagascar ont reçu la visite de leur partenaire du Conseil Général de La Manche. La délégation, composée du président M. Jean-François Le Grand, d’un conseiller M. Michel LOUISET et du chef de service du cabinet-relations internationales et coopération décentralisée, M. Thierry MOTTE, a pu échanger avec les directeurs des MFR, regroupés pour une formation pédagogique à Antananarivo. Lire la suite


Poster un commentaire

Participation des MFR malgaches à l’atelier d’échanges sur le programme FSTP à Madagascar (financé par l’UE)

Un atelier d’échanges sur l’avancement du Programme Thématique de sécurité alimentaire FSTP à Madagascar (financé par L’UE) s’est tenu à l’hôtel du Louvre à Madagascar le 2 décembre 2014. Les Maisons familiales rurales malgaches étaient représentées.

Des photos de cette réunion sur NewsMada

Reportage dans le Journal national en malgache :
Début à 24’09 du journal
25’51 Equipe MFR
26’07 Intervention du représentant de l’UE en français
27’00 Equipe MFR


Poster un commentaire

Ouverture au monde et aux autres : 1100 jeunes des MFR de Normandie réunis à l’Abbaye du Valasse

DSC_0396« L’ouverture au monde et aux autres est un objectif fort de notre Mouvement. Elle se vit au quotidien dans nos MFR par la vie des différents groupes, l’accompagnement individuel, les actions menées dans l’environnement, la vie à l’internat, les projets d’utilité sociale sur le territoire, les voyages… Nous savons néanmoins que des évènements forts rassemblant de nombreux jeunes sont importants. »

C’est ainsi que les deux fédérations régionales des MFR de Basse et Haute Normandie ont proposé aux équipes des MFR de s’associer pour organiser la rencontre du jeudi 22 mai dernier sur le site exceptionnel de l’Abbaye du Valasse.

1100 jeunes en formation par alternance issus de 33 Maisons Familiales Rurales de ces deux régions se sont donc rassemblés pour fêter « l’ouverture au monde et aux autres », en vivant de nombreuses animations et en rencontrant trois responsables des MFR de Madagascar en séjour de travail dans la région. Après un temps fort où chacun a pu revêtir le tee-shirt aux 4 couleurs arborant le slogan « MFR de Normandie ouvertes au monde », les jeunes se sont répartis sur les différentes activités proposées (randonnée de 6km, danse africaine, djembé, jeux de composition avec de grands cubes fabriqués par chaque MFR, exposition sur les « clichés qu’un jeune normand peut avoir sur un jeune d’un autre pays » réalisée par les jeunes eux-mêmes, discussion autour du « 4 L Trophy »…).

Cette journée s’est poursuivie par l’intervention d’un grand témoin, Antoine AOUN, libanais devenu paraplégique suite à une blessure de guerre et qui, à force de courage et d’abnégation a parcouru 25 000 kilomètres en vélo à travers toute la planète : « Mon message tient en trois mots, résume l’orateur : désir, discipline et détermination  ». Après ce message d’optimisme et d’encouragement, les 1100 jeunes présents ont pu profiter d’une grande soirée dansante animée par un DJ Parisien.

Sans titre 5Sans titre 4

[Article relayé sur le site national]


Poster un commentaire

Les MFR au coeur du développement agricole de Madagascar

« Le secteur agricole est l’un des grands moteurs qui fait fonctionner l’économie malgache dans lequel la majorité de la population se consacre pour survivre. De plus, Madagascar est doté d’une grande superficie de terres cultivables et exploitables pour l’agriculture et l’élevage. » (…)

Un article et une vidéo à découvrir sur Tvmada.com : DÉVELOPPEMENT : LES MAISONS FAMILIALES RURALES SONT LES FONDEMENTS DE L’AGRICULTURE MALGACHE

 


Poster un commentaire

Signature d’une convention entre l’Union nationale des MFR de Madagascar et l’entreprise allemande Symrise

vanilleL’Union nationale des MFR malgaches vient de signer une convention avec la société allemande SYMRISE pour la création des 3 MFR dans la région Nord-Est de Madagascar, qui est le berceau de la production de la vanille.

Une cérémonie pour la signature de convention et une conférence de presse se sont tenues le 7 mai 2014 à la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI), avec la présence du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

La mise en œuvre de cette convention s’élève à 500 Millions d’Ariary (environ 200 Mille Euros) sur une durée de 3 ans.

Suivre les liens ci-bas pour lire quelques articles de presse :

http://www.newsmada.com/index.php/economie/40567-professionnalisation-du-secteur-vanille-a-madagascar–signature-de-convention-entre-symrise-et-unmfr#.U3MHb5Mx3VI

http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2014/05/08/flash-eco-23/

http://www.lanation.mg/article.php?id=11181

[Information aimablement transmise par Edouard RABENIARY, directeur de l’UNMFRM à Antananarivo]

 


Poster un commentaire

Flash sur le festival alimenterre qui a mobilisé les Maisons Familiales Rurales de Madagascar

« Des images et des mots sur les désordres alimentaires du monde »

Alimenterre_madagascarMercredi 13 novembre 2013, la MFR de Mantasoa, une des plus ancienne MFR de Madagascar a fait salle comble lors d’une après-midi consacrée au Festival «  Alimenterre ». Plus de 100 personnes, de toutes générations et d’origines socioprofessionnelles de Mantasoa et de ses environs se sont retrouvées autour d’un sujet qui concerne tous les pays de notre planète, du Nord au du Sud et tout particulièrement Madagascar.

Ce festival international annuel, soutenu par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), met en débat les questions agricoles et alimentaires au sein de notre société. Cette association regroupe 24 organisations membres engagées sur le terrain pour lutter contre la faim et la pauvreté.

Les MFR ont tenu à s’impliquer dans cette manifestation, car elles se sentent investies d’un rôle de sensibilisation auprès des populations rurales et agricoles de son pays sur tout ce qui concerne l’agriculture et les problèmes d’insuffisance qui touchent un trop grand nombre de familles sur l’ensemble du territoire national.
L’animation s’appuyait sur la projection d’un documentaire « Le pain des Tropiques » de Bernard SIMON qui retrace les étapes de la fabrication de galettes de manioc en Haïti et la lutte quotidienne des paysans haïtiens contre des pratiques culturales dévastatrices.

Déboisement, cultures sur brûlis et de ses effets érosifs et d’appauvrissement des sols, dépendance alimentaire ont été les problématiques abordées et sont aussi celles qui préoccupent les communautés malgaches.
A la suite de cette projection, très explicite et proche des réalités nationales, une tribune de 5 personnes a apporté son témoignage puis des  échanges se sont ensuite engagés avec la salle.
Les jeunes de la Maison Familiale Rurale et leurs responsables se sont chargés de l’accueil et de l’animation de ce festival.

L’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales de Madagascar coordonne à ce jour 14 associations dont 13 MFR et 1 centre de formation de techniciens animateurs ruraux  implantés sur 8 régions du territoire national soit plus de 500 jeunes et adultes en formation. De nouvelles initiatives voient le jour actuellement. L’UNMFRM est soutenue par la Fédération Régionale de Basse et Haute Normandie et leur Conseils Régionaux respectifs, la MFR de Quétigny ainsi que par l’Union Européenne dans le cadre du programme pluriannuel FSTP (Food Sécurity Thematic Program).

La formation professionnelle agricole par alternance et l’insertion des jeunes formés sur le territoire est une réelle source de développement et un moyen de renforcer les familles rurales dans une meilleure réponse aux problématiques de la sécurité alimentaire grâce aux savoirs faire que les jeunes apportent et expérimentent sur les parcelles familiales.

[Article aimablement transmis par Laurence Sévère, volontaire à l’Union nationale des Maisons familiales rurales malgaches]