Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Soutenance des mémoires « DAR » pour les directeurs de MFR

IMG_2857Le jeudi 13 novembre 2014, onze directeurs de Maison familiale rurale sont venus à Paris présenter leur mémoire DAR (Directeurs Animateurs Réseaux MFR). Cette formation, mise en place il y a déjà quelques années et destinée à des directeurs déjà expérimentés, permet aux participants de capitaliser l’expérience d’une direction reconnue et de se mettre en dynamique prospective.

Echanges entre pairs, tutorat, temps rédactionnels : les dispositifs mis en place permettent une prise de recul sur la fonction, en appréhendant la MFR en tant que système complexe et en développant l’esprit d’anticipation. Parmi les jurys réunis le jour de la soutenance, on comptait de nombreux directeurs de fédération, des représentants de l’UNMFREO et de l’ANFRA, dont son Président Pierre Pivotski.


Poster un commentaire

Journée éco-Citoyenne à la MFR de Bernay dans l’Eure

3Effervescence au maximum et succès au rendez-vous ce mercredi 26 novembre 2014 à la MFR de Bernay (27) à l’occasion de la grande journée « éco-citoyenne » organisée par la classe de Terminale Bac pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires). Accompagnés par leur formateur Christian PICOT et cela dans le cadre de leur module « MP6 projet d’animation », les élèves proposaient une grande journée d’animations et d’activité autour du recyclage… ou comment révéler ses talents créatifs et artistiques tout en jouant la carte du développement durable ! Métal, Tissus, bois, carton, verre : différents ateliers et pôles avaient été préparés et tous proposant des réalisations à partir de matières à recycler. Bougeoirs, photophores, mobiles, échasses, boules de noël et autres réalisations suspendues : les idées n’ont pas manqué et les camarades de 3ème, de 1ère ainsi que les visiteurs extérieurs, venus spécialement pour cette occasion, s’en sont tous donnés à coeur joie… Un grand succès pour cette classe de Terminale SAPAT !

[Article aimablement transmis par Rodolphe LEMERCHER, directeur-adjoint de la MFR de Bernay]


Poster un commentaire

Les directeurs des Fédérations Régionales des MFR réunis en Bretagne pour le départ de Claude RICHARD

IMG_3023Les 1er et 2 décembre 2014, la réunion des directeurs des Fédérations Régionales des MFR s’est tenue à la FR MFR Bretagne de Saint-Grégoire, près de Rennes. Les directeurs sont venus rendre hommage à Claude RICHARD, qui a dirigé le réseau des Maisons familiales rurales bretonnes pendant 34 ans.

Une cérémonie officielle s’était déjà déroulée à Saint-Grégoire, qui fut l’occasion de revenir sur sa longue carrière en MFR, une carrière qu’il a débutée au Nicaragua en 1975, et qui est passée ensuite par un temps de coopération technique au Guatemala… Ses qualités humaines ont été saluées par tous : « Convivialité, joie de vivre, chaleur humaine… ». C’est Xavier COSNARD qui est aujourd’hui le nouveau directeur de la Fédération des MFR de Bretagne.

[Photo ci-dessus, Claude RICHARD et Serge CHEVAL, directeur de l’UNMFREO]


Poster un commentaire

Le Conseil d’Administration de l’Union nationale des MFR reçu au Comité Economique et Social Européen

Le Conseil d’Administration de l’Union nationale des Maisons familiales rurales s’est tenu les 19 et 20 novembre 2014 dans les locaux du CESE à Bruxelles, à l’invitation de M. Joseph GUIMET, vice-Président de l’UNAF et Président du département Europe. Ce fut l’occasion pour les membres du C.A. de l’UNMFREO de recueillir de nombreuses informations mais également de pouvoir présenter leurs attentes et questionnements directement aux différents intervenants sollicités.

europe2Le Conseil d’Administration de l’Union nationale des Maisons familiales rurales au CESE à Bruxelles

M. Joseph GUIMET connait bien le mouvement des MFR pour avoir été notamment directeur de la Fédération Régionale des MFR d’Auvergne, il siège aujourd’hui au CESE au titre de son mandat à l’UNAF, il a donc guidé la délégation des MFR durant ces deux journées.

guimetJoseph GUIMET (à gauche), un guide averti des institutions européennes

europe5M. Henri MALOSSE, président du CESE (photo ci-contre), était déjà intervenu lors des Rencontres de la Vie Associative organisées par les MFR à Montpellier les 22 et 23 novembre 2013, il a ouvert les débats en revenant sur les 3 défis qu’il s’était lancés pour son mandat à la tête du CESE :

1-réduire le fossé grandissant entre citoyens et les institutions de l’UE,

2-favoriser l’expression de la société civile représentée par les acteurs économiques et sociaux : « des acteurs qui, comme vous, doivent être écoutés » insiste-t-il,

3-renforcer le poids du CESE  auprès des autres institutions : « le CESE s’est efforcé de se faire mieux reconnaitre (…) on fait maintenant des études d’impact qui ont fait par exemple le constat de trop d’obstacles bureaucratiques, comme dans le cas de la garantie jeunesse ».

M. François BRUNAGEL, directeur général du protocole du Parlement européen, est ensuite intervenu pour présenter le fonctionnement des institutions européennes, présentation suivie de la visite du Parlementarium (voir photo ci-dessous).

parlementarium

La première journée s’est terminée par l’intervention d’Eric ANDRIEU, député européen  pour les régions Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées. En réponse à la question de Dominique RAVON, président de la Fédération Régionale des MFR des Pays de la Loire, qui lui demandait « comment rassurer les jeunes sur la question de l’Europe », Eric ANDRIEU a expliqué qu’en dépit des difficultés actuelles et « même si à son niveau l’affaire paraissait complexe », il lui semblait « important en matière d’éducation et de formation de sensibiliser les jeunes générations au fait européen ». Il a ajouté qu’il fallait donner du temps à l’Europe des 28 : « on rencontre des difficultés à construire le projet (…) la question de la temporalité est importante (…) l’Europe est jeune à l’échelle du monde ».

Europe1Eric ANDRIEU, à gauche, aux côtés de Xavier MICHELIN, président de l’UNMFREO et de son directeur Serge CHEVAL

europe4Le deuxième jour était consacré au Conseil statutaire qui a étudié notamment l’avant-projet du mouvement des MFR, projet qui sera renouvelé en 2015 et présenté à l’Assemblée générale du mouvement qui se tiendra en juillet prochain à Nantes. Les travaux ont été suivis par l’intervention de Mme Laure COUDRET-LAUT, Conseillère Education, Enseignement supérieur, Multilinguisme, Jeunesse et Sport à la Représentation Permanente de la France auprès de l’UE (photo ci-contre).

« Il faut rester très enthousiaste pour l’Europe » (…) je pense que ça vaut la peine d’agir » : ces quelques mots résument bien la tonalité du message que Mme COUDRET-LAUT a délivré à la délégation des MFR ce matin-là. « Il est très important que je puisse rencontrer des gens qui sont sur le terrain et qui représentent la société civile, pour moi c’est un privilège d’être invitée à votre Conseil d’Administration » précise-t-elle.

Mme COUDRET-LAUT a commencé par expliquer qu’elle regrettait une récente redistribution des cartes concernant les questions d’éducation et de formation : « la politique de la formation professionnelle et la politique de la formation des adultes sont passées à l’Emploi, elles sont perçues maintenant comme une remédiation à la lutte contre le chômage et on trouve cela dommage (…) il va falloir qu’on articule la façon dont on travaille au Conseil de façon à ce que cette compétence qu’on a acquise depuis longtemps sur toute l’éducation, on ne la perde pas ».

Elle a ensuite souhaité défendre la « transparence » des décisions prises à Bruxelles et mettre en avant les possibilités d’y participer : « arrêtons de dire que tout est obscur, caché (…) tout a été validé par nos gouvernements, tout ce que nous faisons est transparent (…) il faut écrire collectivement, vraiment je vous encourage (…) la France a donné sa position sur Education et Formation 2020, il y a des possibilité pour les acteurs de prendre des positions, c’est la force de la France, il faut le faire,  il y a des occasions, des moments : il faut les saisir ! »

Mme COUDRET-LAUT a ensuite invité directement les MFR à s’engager. « Le Conseil Education, Jeunesse, Culture et Sport, travaille des textes non législatifs, se met d’accord pour agir ensemble, et il y a des sujets qui vont vous intéresser ! » lance-t-elle à la salle. Extraits :

1-« On va favoriser l’entreprenariat dans sa dimension jeunesse, qui pourra être vue comme une compétence de base transversale dans l’éducation, de la petite enfance jusqu’à l’université » ;

2-« Nos conclusions ont été reconfigurées, elles étaient segmentées (école, université, formation professionnelle), on va vers une approche vraiment transversale, avec des compétences qu’on acquiert dans tous les endroits d’éducation et qu’on valorise dans tous ces endroits (…) on aborde les questions de façon beaucoup plus globale, avec l’idée qu’on avance dans la continuité (…) on avance dans la validation de l’éducation formelle et non formelle » ;

3-« Avec le programme Erasmus+ on a privilégié une enveloppe pour la jeunesse (…) au bout d’un an je suis demandeuse de retours de votre part, de difficultés que vous pourriez avoir rencontrées (…) il y a un gros problème sur les échanges scolaires, le partenariat a été vu de façon trop large, on constate une réduction drastique du nombre de projets pour la France, mais aussi en Allemagne et dans beaucoup d’autres pays ».

Erasmus_plusMme COUDRET-LAUT a ensuite présenté les résultats qu’elle juge incontestables aujourd’hui de la mobilité en terme d’employabilité : « La dernière étude d’impact Erasmus montre que les gens qui partent sont des gens qui avaient dans la tête l’idée de partir, il faut la donner cette idée, sinon on rompt l’égalité entre les enfants ». Elle ajoute : « Qui est parti a acquis ! C’est une évidence, l’employabilité d’un jeune est accrue par la mobilité (…) cette étude formidable a été bridée par la presse, et c’est devenu les bébés Eramus ! ».

NB : Les Maisons familiales rurales ont depuis longtemps compris l’intérêt de la mobilité pour les jeunes, en répondant notamment aux appels à proposition Erasmus. Voici quelques articles précédents traitant de ce thème :
Lancement d’un partenariat stratégique européen porté par les Maisons familiales rurales
Mobilités européennes 2014 : « Osons la mobilité ! »
Journée nationale UNAF au Parlement européen : les MFR invitées à témoigner

Après avoir évoqué les opérations européennes concernant l’éducation et la jeunesse, en rappelant notamment que le calendrier des appels à proposition Erasmus+ 2015 était en ligne, Mme COUDRET-LAUT a conclu en présentant la Garantie Jeunesse, destinée à « mettre dans l’action des jeunes qui ont décroché ». Elle a affirmé que même si « on n’avait pas encore de résultats (…) les plateformes de décrochage ont été bien organisées pour évaluer qui étaient les décrocheurs et où ils étaient, ça a vraiment bougé du point de vue de la coopération entre les ministères, en France on a amélioré la situation des décrocheurs, c’est faible mais ça a bougé (…) c’est ce que montre le moniteur de la formation et de l’Education de l’UE« .

C’est sur cette note d’optimisme que Mme COUDRET-LAUT a conclu son intervention, et que les participants à ces deux journées ont terminé leurs travaux.

europe3Consultation de l’avant-projet du mouvement des MFR, en route vers 2025 !


Poster un commentaire

La MFR de Moissac « dans le sens » du numérique

Depuis près de 15 ans, l’équipe de la MFR de Moissac applique la politique des « petits pas » pour accompagner la révolution numérique, sous l’impulsion de son directeur, Pascal VARNIER. Ce dernier donne le ton : « Je ne suis pas un fan d’informatique mais j’en ai rapidement vu l’utilité (…) une approche pédagogique ludique et diversifiée pour les jeunes ».

Lire la suite


Poster un commentaire

Guyane : pose de la première pierre de la MFR de Régina

Le 4 novembre 2014, la région Guyane a organisé la cérémonie de la pose de la 1ère pierre de la MFR de Régina.

Parmi les invités présents :

  • Le SGAR M. KREMER pour représenter le Préfet
  • Mme SIEDER vice-Présidente de région
  • M. QUAMMIE, le tout nouveau Maire de Régina
  • La DAAF, la Chambre d’Agriculture, le rectorat, les membres du CA et les jeunes de la MFR ainsi que l’équipe.

Un reportage retrace cet évènement et présente la MFR sur la chaine Guyane 1ère (JT du 4/11/2014) : http://guyane.la1ere.fr/emissions/jt-guyane

mfrguyane

[Information aimablement transmise par Krystel VINCONNEAU, directrice de la FD MFR Guyane]


Poster un commentaire

La MFR de Questembert présente au Salon du Cheval du Maroc

La présence de la MFR de Questembert au Salon du Cheval du Maroc était en lien avec le conseil des équidés de Bretagne, du fait de l’élection de Pierrick LE BRIS (directeur de la MFR) en tant que représentant des MFR de Bretagne au conseil d’administration du CEB :

quest1

[Information aimablement transmise par la MFR de Questembert]