Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Un manuel scolaire « MP5 » taillé sur mesure pour les Bac pro SAPAT et ASSP par une monitrice de la MFR de Sainte-Florine

Projet_V_BestVirginie BEST est monitrice à la Maison familiale rurale de Sainte-Florine en Auvergne, elle a été choisie par les éditions DOCEO pour réaliser un manuel scolaire et un cahier de travaux dirigés basés sur les contenus professionnels des Bac pro Services Aux Personnes et Aux Territoire (SAPAT) et Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP). Ce manuel est la suite logique du module EP 3 étudié en seconde et il est donc basé sur le module MP 5. Lire la suite


Poster un commentaire

Stages en Angleterre pour les jeunes en première Bac pro « SAPAT » de la MFR de Sainte-Florine

ANG3Les élèves de première Bac pro « Services aux personnes et aux territoires » de la MFR de Sainte-Florine (Haute-Loire) viennent d’effectuer 15 jours de stage dans le sud de l’Angleterre (Portsmouth). En totale immersion, et bien entendu dans la langue de Shakespeare, ces jeunes ont ainsi pu découvrir le fonctionnement de crèches, de maisons de retraite ou de magasins, et comparer le fonctionnement d’institutions françaises et britanniques.

Le week-end a été mis à profit pour visiter Londres, ses principaux monuments et pour découvrir une attraction particulièrement étonnante : London Dungeon. Cette reconstitution des côtés les plus sombres de l’histoire londonienne a permis aux jeunes de devenir tour à tour spectateurs et comédiens, encore une occasion de pouvoir pratiquer leur anglais ! La visite du port de Plymouth et la découverte de l’île de Wight en aéroglisseur ont complété un programme déjà très riche. Ce projet, qui permet aux jeunes de vivre pleinement leur citoyenneté européenne, a été financé par la MFR de Sainte-Florine et le Conseil Régional de l’Auvergne.

ANG1

ANG2

 

[Information aimablement transmise par  Sandra Cabannes, monitrice à la MFR de Sainte-Florine]


Poster un commentaire

Atelier couture intergénérationnel avec les jeunes de 4ème de la MFR de Goven

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes élèves de la classe de 4ème de la MFR de Goven ont accueilli les 24 et le 31 mars derniers quatre dames du club du 3ème âge de Goven. Simone, Geneviève et les 2 Marie-Thérèse sont venues leur apprendre à coudre ! Ces dames âgées de 77 à 87 ans ont accepté avec plaisir de venir transmettre leurs connaissances et leur goût pour la couture.

« On apprenait la couture à l’âge de 10 ans » confie Marie-Thérèse « et tant que ce n’était pas bien, on défaisait pour refaire ».

Surprises dans un premier temps d’avoir également des garçons en face d’elles, elles ont apprécié leur application et finalement leur maîtrise de techniques simples : coudre un bouton, faire un ourlet et repriser un vêtement.

« C’est important de leur apprendre à raccommoder parce qu’aujourd’hui dès qu’il y a un trou dans un vêtement on le jette. Pourtant avec seulement quelques points, il pourrait être encore porté » :  un message d’actualité à l’heure du « développement durable », que ces dames ont su faire passer aux jeunes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’ailleurs, au cours du deuxième atelier, chaque élève a pu mettre en application la technique sur ses propres affaires : un sac à dos pour Grégory, un pull pour Valentin, un jean pour Victor ou encore une jupe pour Sandeep ! Chaque élève a participé à 4h d’atelier couture en demi-groupe et s’est investi avec sérieux dans cette activité innovante. Nul doute qu’à l’occasion de cet atelier couture intergénérationnel, des liens se sont tissés !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[Article aimablement transmis par Pascaline BERNARD, monitrice à la MFR de Goven]


Poster un commentaire

Fort Partenariat entre la MFR et la mairie de Moncoutant pour les activités péri-éducatives

Realisation de masque   (3)Depuis septembre dernier, la mairie de Moncoutant a mis en place le nouveau rythme scolaire avec la semaine de quatre jours et demi.

Suite à cette nouvelle organisation, la mairie en la personne de Jimmy Geffard  et Leslie Palluaud coordinateurs jeunesse sur la ville de Moncoutant a sollicité la MFR de Moncoutant pour un travail de partenariat.

Dans un premier temps, il a été  décidé que les jeunes des classes professionnelles Bac Pro SAPAT et CAP Petite enfance interviennent en complément des animateurs. 

Au cours du premier trimestre, ce sont les élèves de 1ère  Bac Pro SAPAT qui ont défini en concertation avec les animateurs  un programme et des actions sur la gestion des groupes et l’organisation d’activités péri éducatives sur des thèmes de musique, fort Boyard, jeu de l’oie, ateliers culinaires…

Ces activités se sont déroulées en décembre avec les enfants de CP- CE1-CE2-CM1 et CM2 soit environ 140 enfants.

Le résultat fut excellent autant apprécié des enfants que des jeunes en formation.

Courant du 2ème trimestre, ce sont les CAP petite enfance première année qui ont co-encadré les enfants de petite, moyenne et grande section de l’école publique, ceci pendant quatre jours de 15h45 à 16h30 auprès de 90 enfants.

Là encore, après un début un petit peu difficile pour nos encadrants en herbe, une superbe évolution a été constatée par Jimmy Geffard, Leslie Palluaud et Eloïse Germain, animatrice  de la MFR.

Enfin, ces rencontres avec l’école publique et la MFR  se poursuivront au troisième trimestre avec les jeunes de la classe de Seconde et les enfants du primaire à nouveau.

On ne peut que se féliciter de la réussite de ces actions partenariales sur le territoire moncoutantais grâce aux très bonnes actions relations entre les animateurs de la commune ou des écoles publiques et la MFR  centre de formation d’apprentis.

Activite Kim gout  (1)D’autres actions vont également se mettre en œuvre avec l’école maternelle privée et les CAP Petite Enfance 2ème année. Camille Bailly ancienne élève de la MFR   qui est actuellement salariée du collège Charles Péguy et de l’école Notre Dame de Moncoutant va mettre en place des ateliers permettant ainsi aux enfants de bénéficier d’activités diverses et variées, toujours co-animées par Camille et les CAP Petite enfance 2ème année.

Enfin, Eloïse Germain sous le couvert de la MFR a mis en place une formation  de deux jours pour les ATSEM axée sur la gestion des groupes, la méthodologie de projet, les besoins des enfants, le rôle d’un animateur et ses missions.

Cette démarche de formation qui se vit actuellement pour les ATSEM, va également se mettre en place pour les ASEM dépendant des établissements privés.

Toutes ces actions ainsi que les nombreux projets conduits avec les jeunes et le territoire vous seront présentés lors des Portes ouvertes du 15 et 16 mars prochain et lors de notre AG du 3 avril à la salle de Bel Air à Moncoutant.

Pour plus de renseignements, n’hésitez à prendre contact au 05.49.72.60.96 ou à aller consulter notre site WEB : www.mfr-moncoutant.fr.

[Article aimablement transmis par la MFR de Moncoutant]


Poster un commentaire

Les jeunes de la MFR de Goven prennent le contrôle de l’antenne de Radio Laser !

Radio_LaserCe n’est pas tous les jours que l’on passe en direct à la radio, c’est l’expérience que viennent de vivre les jeunes de BAC PRO SAPAT (Services aux Personnes) de la MFR de Goven, le jeudi 6 février 2014. De la préparation de l’émission (dans le cadre du module communication), jusqu’à la présentation intégrale, un exercice difficile réussi de main de maître par ces jeunes : bravo !

Présentation du programme sur le site de Radio Laser (Guichen – 95.9) :

« Au programme plusieurs sujets autour de l’éducation, dont notamment une présentation de la MFR de Goven, une interview de Pascaline notre formatrice. Découvrez également le métier de technicienne d’intervention sociale et familiale, une chronique sur Laurent Gay, un écrivain qui nous a touché et en fin d’émission un récapitulatif de nos semaines de MAP (Modules d’approfondissement professionnel). On vous laisse découvrir notre émission. »

Une émission à écouter ici : écouter le replay de cette émission

radio laser


Poster un commentaire

Une semaine à thème à la MFR de Goven : la bientraitance dans les pratiques professionnelles

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans la formation Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires (SAPAT) proposée à la MFR de Goven, il existe un module d’approfondissement professionnel (MAP). L’occasion d’acquérir des connaissances de façon plus vivante.

Ainsi, cette semaine du 13 au 17 janvier 2014, la MFR a choisi d’aborder la bientraitance auprès d’un large public, de la toute petite enfance à l’accompagnement de fin de vie car la bientraitance est un thème universel, et qui va bien au-delà des pratiques professionnelles ! Ainsi, au cours de cette semaine, les élèves ont rencontré de nombreux professionnels.

Par exemple, deux infirmières de l’équipe mobile de soins palliatifs du Centre Eugène Marquis ont présenté les moyens mis en oeuvre pour accompagner leurs patients ou les équipes soignantes dans la gestion de la douleur et l’accompagnement de fin de vie. Elles ont aussi témoigné de leur vécu dans les situations difficiles mais aussi de la richesse des rencontres avec les malades et leurs proches.

Une infirmière en Néonatalogie est également intervenue pour présenter son rôle auprès du nouveau né prématuré et de sa famille. Un échange riche avec les élèves a permis d’aborder la prise en charge de la douleur chez le nouveau-né, l’établissement du lien parent-enfant lorsque l’on ne peut tenir son enfant dans ses bras …

Des ateliers d’art thérapie et d’ergothérapie ont permis aux élèves de se mettre encore une fois en situation pour jouer le rôle tantôt de l’aidant (gestes adaptés, communication bienveillante) tantôt de la personne aidée. Un jeu de rôle qui a permis d’extérioriser des situations vécues en stage et parfois mal acceptées.

Deux interventions sur « la communication bienveillante » et l’Humanitude » ont mis en évidence l’importance des gestes, de l’intonation de la voix, du regard dans la relation d’aide. L’impact des mots, ce qu’ils peuvent renvoyer à l’autre a été mis en scène par l’intervenante et a permis aux élèves de s’interroger sur leur propre manière de communiquer.

Une semaine riche en connaissances, en émotions et en rencontres qui a touché les élèves et renforcer leur projet de travailler dans les domaines du sanitaire et du social.

Photo – L’Art-Thérapie : l’activité artistique comme support à la communication

[Article aimablement transmis par Pascaline BERNARD et Laëtitia VIMONT, monitrices à la MFR de GOVEN]


Poster un commentaire

J’ai découvert mon futur métier grâce au BTS ESF par alternance

bts esf« Je m’appelle Lyse, j’ai 21 ans et je prépare le BTS ESF à la Maison Familiale Rurale de Bernay en Champagne, dans la Sarthe. Auparavant j’avais effectué un BEPA SAP (Services Aux Personnes) puis un Bac pro SMR (Service en Milieu Rural).

Encouragée par l’équipe pédagogique, je me suis engagée depuis septembre dernier à préparer le BTS ESF et je ne le regrette pas. Je suis, d’une part, dans une formation très concrète qui utilise beaucoup la méthodologie du projet et d’autre part, j’ai découvert, ce qui sera sans doute mon futur métier, la gestion d’une structure de service à domicile, grâce à mon stage à l’APEF Services du Mans, une des 65 agences Françaises dont le siège est à Montpellier.

Sous la responsabilité de la chargée de secteur, je prépare les devis, les fiches d’évaluations. J’assure des permanences à l’agence, je prépare les plannings, j’organise les prestations et je prépare  la facturation. Enfin, j’assiste au recrutement de futurs collaborateurs, employé ou agent de service et auxiliaire de vie.

Je m’épanouis particulièrement dans ce stage car, tout d’abord, les tâches sont variées. Ensuite, ma tutrice me fait confiance pour assurer la mise en place d’une prestation du début à la fin et me permettre d’assister à des entretiens de recrutement de personnel. Enfin, je suis heureuse d’accueillir et de rencontrer les usagers et les intervenants de l’agence.

En préparant un BTS ESF par alternance j’espérais développer mes connaissances et mes compétences. Après huit mois de formation, les premiers résultats sont au-delà de mes espérances. A la Maison Familiale, grâce à l’équipe pédagogique et sa méthodologie, grâce également à la bonne ambiance qui règne dans le groupe, je m’enrichis chaque jour. Enfin, au travers du stage  je deviens une véritable professionnelle sur qui l’on compte. »

[article aimablement transmis par Christian DOUET, directeur de la MFR de Bernay-en-Champagne]