Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Un voyage d’études « gourmand » pour les apprentis de la MFR de Buis-les-Baronnies

restaurationLes 18 apprentis de la classe de CAP 2ème année Cuisine, Service et ATMFC*, de la MFR de Buis-les-Baronnies (Drôme) ont effectué la semaine dernière un voyage d’étude qui leur a permis pendant deux jours de visiter dans le nord du département les hauts lieux de la gastronomie drômoise. Le premier jour, accompagnés de leurs trois professeurs (Messieurs Becherot, Cuzin et Mme Touron), les élèves se rendirent à Tain l’Hermitage où ils visitèrent l’école hôtelière avant de découvrir les vignobles et la cave de la prestigieuse maison Chapoutier qui, depuis deux cent ans, produit les plus grands vins de la vallée du Rhône. La journée se terminait par la visite de la « Cité du chocolat » de la chocolaterie Valhrona avec ses ateliers et sa boutique gourmande.

Le lendemain fut marqué par la visite de la Maison Pic à Valence où un déjeuner leur fut servi dans la partie bistrot du restaurant prestigieux, tandis que l’après midi était consacré à la découverte du Palais du bonbon et du nougat de Montélimar.

A noter que ce voyage d’étude aura été entièrement financé par les collectes d’argent réalisées par les jeunes apprentis eux-mêmes à l’occasion de différentes prestations (repas, fêtes, tombolas, etc.).

*Assistant technique en milieux familial et collectif

[Article aimablement transmis par Jean-Luc CUZIN, moniteur à la MFR de Buis-les-Baronnies]


Poster un commentaire

Action solidaire des jeunes de la MFR de Saint-Aubin d’Aubigné auprès de la Communauté d’Emmaüs Hédé-Bazouge

Mfr-Saint-Aubin_EmmausSamedi 28 septembre, les jeunes de la MFR de Saint Aubin d’Aubigné ont apporté leur soutien à l’occasion de son Quarantième anniversaire à la Communauté EMMAUS de Hédé-Bazouges. Ce partenariat est ancré depuis de nombreuses années sur le territoire.

L’ensemble des jeunes de Bac Pro SAPAT (Services aux Personnes et aux Territoires), encadrés par toute l’équipe de la MFR et les administrateurs de la MFR, se sont mobilisés pour accueillir l’ensemble des 12 000 visiteurs en soutien des compagnons d’Emmaüs.

Les jeunes des formations CAP Cuisine et Cap Restaurant de la MFR ont préparé et servi le déjeuner de plus de 400 bénévoles, Amis, Compagnons et Permanents de la communauté d’Emmaüs Hédé-Bazouge. En parallèle un cocktail pour 150 personnes fut préparé également pour les intervenants officiels.

Les sites des communautés Rennes-Donnelière et Saint Malo ne furent pas oubliés ; pour parfaire la fête, plus de 70 plateaux repas festifs furent préparés et envoyés sur leur site respectif.

La mi-journée a été ponctuée par l’intervention de personnalités comme Jean Louis Tourenne, président du conseil général d’Ille-et-Vilaine, René Couanau, maire de St-Malo, ou encore Pierre Méhaignerie, maire de Vitré et Monseigneur Souchu. Par ailleurs la radio France Bleu Armorique, présente sur les lieux, a consacré l’essentiel de sa case matinale à la retransmission en direct de l’événement.

Organisation laïque, la communauté EMMAUS accueille les gens en souffrance. Elle n’a que deux règles : l’alcool est banni et la participation est nécessaire. Le travail a pour but d’éveiller, d’aider et restaurer la dignité des compagnons. Il consiste à recycler des meubles et des objets électroménagers, afin de les remettre à la vente. De la même manière, les compagnons, malgré les difficultés rencontrées et les accidents de la vie, sont amenés à retrouver ancrage, utilité sociale et équilibre.

Grâce à leurs services rendus et au T-shirt orange avec le sigle de la MFR, conçu pour l’occasion, les élèves ont assuré la représentation de la MFR auprès du public.

Ce fut une journée importante, animée par de multiples stands, artistes, performances musicales, escalade dans les séquoias géants du site, promenade en calèche…

[Article aimablement transmis par Mickaël Chabrun, moniteur à la MFR de Saint-Aubin d’Aubigné]


Poster un commentaire

Restauration en MFR de Basse-Normandie : les responsables se forment sur les approvisionnements de proximité et la lutte contre le gaspillage

Photos groupe restauration responsable (3)12 salariés représentants 10 MFR (Maisons Familiales Rurales) de Basse-Normandie se sont rassemblés vendredi 22 mars dernier à la MFR la Bagotière (14), pour une session de formation visant à permettre une plus grande valorisation des productions locales et une éducation des jeunes afin de limiter le gaspillage alimentaire.

Echanges et témoignages ont été particulièrement appréciés des participants qui demandent à se revoir plus régulièrement sur de tels sujets. Ces derniers sont repartis avec des idées et des ressources concrètes  pour augmenter la part des approvisionnements locaux dans leur restauration, à l’instar du site  www.offrealimentaire-normandie.fr ou encore les noms des chargés de mission dans les Chambres d’Agriculture de l’Orne, de la Manche et du Calvados. La rencontre a également permis une meilleure connaissance des « challenges culinaires », accessibles aux acteurs de la restauration des MFR et des établissements scolaires en Normandie.

Bien manger en Normandie

On retient particulièrement le concours de création de Menus Normands Equilibrés et la Fête du Bien Manger en Normandie (1) de l’IRQUA (Institut de la Qualité Alimentaire), ouverts aux chefs de cuisine de tous les établissements scolaires. Le challenge Laurent Fléchard de l’ANEA – Association Normande des Entreprises Alimentaires (2) -, permet quant à lui de mobiliser élèves et apprentis autour d’actions solidaires en faveur d’une meilleure alimentation des personnes les plus démunies. Les MFR de Valognes, de Saint-Sauveur-Lendelin dans la Manche et d’Argentan dans l’Orne s’y sont déjà impliquées. En termes de lutte contre le gaspillage alimentaire, certaines MFR ont pu témoigner d’avancées concrètes et efficaces. Le secret du succès de ces démarches citoyennes étant l’adhésion des responsables de l’établissement dans un projet construit avec les acteurs et en tout premier lieu les élèves eux-mêmes. Des accompagnements sont possibles : CREPAN, ADEME… A la MFR de Maltot, le gaspillage alimentaire est ainsi passé de 57 grammes par repas et par personne, « l’équivalent de deux tonnes d’aliments sur l’année, le poids de 3 vaches ! », souligne Sophie Theunynck, adjointe de direction, à 39 grammes seulement. Une performance quand l’on connaît les chiffres repères du gaspillage alimentaire en restauration scolaire, parfois supérieurs à 150 grammes par repas et par personne ! A la MFR de Coutances, une plus grande part d’approvisionnement de proximité et une politique de lutte contre le gaspillage ont permis une économie de plus de 10 000 euros sur l’année… Engagez-vous !

(1(1)   Du 13 au 17 mai 2013. IRQUA : tél 02 31 47 22 52 ou sdreux@irqua-normandie.fr

(2(2)   ANEA : Tél : 02 31 47 22 05

classeur recettes (3)

[Un article aimablement transmis par Paul Létondot – Resp. Communication FRMFR Basse-Normandie]