Le blog des Maisons familiales rurales

MFR


Poster un commentaire

Virades de l’espoir : « Fais bouger tes sens ! »

mfr lucquy - virades de l'espoir (2)« Fais bouger tes sens » : c’est cette thématique qu’ont retenue les élèves de CAPA Services en Milieu Rural de la MFR de Lucquy pour animer deux ateliers sensoriels en faveur des malades atteints de Mucoviscidose. En effet, ce mercredi 8 octobre 2014 plus de 150 jeunes étaient réunis à la MFR de Vertus à l’origine de cette journée.

Toute la matinée les élèves ont participé avec enthousiasme aux nombreux ateliers qui leur étaient proposés. Après un repas bien mérité et tous déguisés, ils ont donné symboliquement leur souffle en réalisant une marche parmi les vignes. La journée s’est terminée avec la remise d’un chèque géant à l’association « vaincre la mucoviscidose Ardennes – Aube – Marne – Haute Marne ».

mfr lucquy - virades de l'espoir (4)

[Article aimablement transmis par Nicolas CANU, moniteur à la MFR de Lucquy]


1 commentaire

Pierre LEMARCHAL sensibilise les jeunes au don d’organes à la MFR de Vertus

lemarchal1

Pierre Lemarchal, président et co-fondateur avec son épouse de l’Association Grégory Lemarchal, est venu passer une journée à la Maison Familiale Rurale de Vertus.

Suite au décès de leur fils, Grégory Lemarchal, en avril 2007, M. et Mme Lemarchal ont fondé l’association afin de pérenniser les valeurs que portait leur fils :

« Ne plus se taire, parler aux médias de la mucoviscidose, de la dure réalité du quotidien des enfants atteints par cette maladie génétique, qui touche plus de 200 enfants chaque année en France, sensibiliser au don d’organes pour sauver des vies».

Ils ont le souhait de poursuivre le combat de Grégory à travers l’association qui porte son nom. L’une des actions qui leur tient le plus à cœur, est de sensibiliser le public au don d’organes, afin que plus jamais des personnes ne meurent faute d’avoir reçu un organe.

M. Lemarchal est intervenu à trois reprises sur ce thème au cours de la journée. Une première intervention a eu lieu au collège d’Avize, devant plus de 90 élèves de 3ème du collège, et 15 élèves de 4ème de la MFR de Vertus. Puis une seconde intervention était proposée aux 45 élèves de terminales Bac Pro de la MFR. L’après-midi, ce sont 31 jeunes de la classe de première Bac Pro SAPAT, accompagnés de leur famille, maîtres de stage, administrateurs de la MFR, représentant de la mairie de Vertus, ainsi que les partenaires de la soirée « Un rêve, Un espoir » organisée par ces jeunes en faveur de l’association et une dizaine de jeunes de l’IME de Ville-en-Selve, qui ont eu le plaisir d’écouter M. Lemarchal leur présenter l’association, la mucoviscidose et les sensibiliser au don d’organes.

Un discours adapté, percutant, émouvant, a permis à toutes les personnes présentes de comprendre le message que M. Lemarchal souhaitait faire passer : « Ne plus se taire, exprimer à ses proches sa position quant au don de ses organes après notre décès ». Les jeunes ont été touchés par le discours et un grand nombre, à l’issue de l’intervention, disent avoir parlé de ce sujet en famille. Un thème difficile à entendre parfois, parce qu’on pense évoquer sa propre mort, alors qu’au contraire, Pierre Lemarchal insiste : « c’est de la vie que vous parlez, lorsque vous vous exprimez, c’est sauver des vies ». Plus de 700 personnes décèdent chaque année en France, faute d’organes, une situation que Pierre Lemarchal souhaite voir changer.

Les jeunes ont pu rapporter à M. Lemarchal, le bilan d’une enquête qu’ils avaient créée et fait compléter à leur famille et leur maître de stage. 70 % des personnes interrogées se disent pour le don de leurs organes, alors qu’à peine moitié d’entre eux ont exprimé cette volonté à leurs proches. Cette étude a favorisé les échanges et les questions posées à M. Lemarchal.

A l’issue de l’intervention, les élèves de première Bac Pro SAPAT ont eu le plaisir de remettre un chèque de 5533 euros à M. Lemarchal, intégralité des bénéfices récoltés lors de la manifestation organisée par ces élèves le 18 avril dernier à Vertus. Ils ont également présenté un bilan de leur projet de l’année (Virades, fabrication d’un caryotype géant avec les jeunes de l’IME, et soirée « un rêve, un espoir »). [Photo plus haut : remise du chèque de 5533 euros à M. LEMARCHAL, par les élèves de première Bac Pro de la MFR, et les jeunes de l’IME de Ville en Selve.]

Un cocktail organisé et offert par les jeunes, a permis de réunir toutes les personnes présentes et prolonger ainsi les échanges.

lemarchal2Une année bien remplie pour les jeunes de la MFR, accompagnés tout au long du projet par Christelle Leveau, formatrice, et de l’ensemble de l’équipe pédagogique et éducative de la MFR de Vertus. Les élèves ont su s’impliquer, se dépasser, se responsabiliser et donner le meilleur d’eux-mêmes pour une bonne cause. Un projet, disent-ils, qui restera « gravé dans leur mémoire », « inoubliable ». Ils en sortent grandis, fiers d’avoir mené ce projet, et ont pu contribuer à une cause humaine exceptionnelle. L’intervention de M. Lemarchal, restera quant à elle, un grand moment d’émotion qui leur laissera un souvenir impérissable. [Photo ci-contre : Pierre Lemarchal, Christelle LEVEAU (formatrice responsable du projet), Mme Cayrefourcq (présidente de la MFR de Vertus), Mme Jeannin (directrice de la MFR).]

 Pour découvrir d’autres articles sur ce projet…

[Article aimablement transmis par Christelle Leveau, monitrice à la MFR de Vertus]


Poster un commentaire

Les jeunes des MFR engagés pour les Virades de l’Espoir : l’exemple de la MFR de Morre (Doubs)

virade-espoirComme chaque année, de nombreuses Maisons familiales rurales mènent des actions dans le cadre des « Virades de l’Espoir – Vaincre la Mucoviscidose ».

Ainsi, le 29 septembre dernier, les 75 élèves de Terminale SAPAT de la MFR de Morre, avec l’ensemble des salariés, organisaient leur première journée « Virades de l’espoir » au profit de la lutte contre la mucoviscidose. Cette manifestation sportive, festive et familiale, avec comme objectif premier de récolter des dons pour poursuivre la recherche.

Ce fut l’occasion pour les élèves de démontrer leur capacité, leur détermination, dans des domaines aussi divers que la logistique, l’animation ou même la petite restauration, et d’être évalués dans le cadre du MAP (Module d’Adaptation Professionnelle).

Pour l’établissement, ce fut l’occasion de s’ouvrir sur son territoire, de travailler avec de nombreux partenaires, de créer du lien social et de permettre à tout un chacun se s’investir dans une démarche caritative soit en tant que bénévole soit en tant que participant.

[Article aimablement transmis par Lionel Jacquet, Maison Familiale Rurale de Morre]